Le lip sync a semble-t-il de beaux jours devant lui. | Geralt via Pixabay
Le lip sync a semble-t-il de beaux jours devant lui. | Geralt via Pixabay

1 milliard

L'application la plus populaire du moment a dépassé la barre du milliard de téléchargements. Est-ce Facebook? Non. Instagram? Non plus. Snapchat? Toujours pas.

Si vous avez des enfants dotés d'un smartphone, si vous élevez des ados amateurs de danses zinzins et de musique pop, il est fort probable que vous ayez déjà aperçu les unes ou les autres se dandiner devant la petite caméra de leur smartphone en remuant les lèvres dans un étrange playback.

Vous connaissez donc TikTok, l'application qui fait des ravages dans les cours d'écoles françaises comme chez les jeunes d'Inde qui ont trouvé en elle, explique un passionnant article de Quartz, leur petit Bollywood portable et universel.

Plus populaire qu'Instagram

Les pontes de Facebook, Snapchat ou Instagram la connaissent également, et la redoutent même sans doute. TikTok, connue en Asie sous le nom de Douyin, conçue par la société chinoise ByteDance sur les cendres de la déjà très populaire Musical.ly, rachetée pour 880 millions d'euros environ, a selon Sensor Tower dépassé le milliard de téléchargements dans le monde.

Environ 663 millions d'applications de ce joli milliard ont été téléchargées et installées en 2018: la croissance est diablement rapide. Elle est notamment tirée par l'Inde, qui représente 40% de ces 663 millions de téléchargements. L'application marche également très bien aux États-Unis, où elle compte 96 millions d'utilisateurs.

En 2018, TikTok a même été plus populaire qu'Instagram, qui n'a été téléchargée «que» 444 millions de fois. Et Facebook, ce mastodonte, ne l'a pas dépassée de beaucoup, avec 711 millions de téléchargements.

Le succès ne va pas sans écueuil et celui-ci est de taille: accusée aux États-Unis d'avoir illégalement collecté les données personnelles d'enfants de moins de 13 ans, TikTok a été condamnée par la Federal Trade Commission à payer une amende de plus de 5 millions d'euros.

En ce moment

Les assistants personnels intelligents renforcent les stéréotypes sexistes

Tech

Les assistants personnels intelligents renforcent les stéréotypes sexistes

Avec des voix féminines par défaut, ils perpétueraient des idées désuètes et préjudiciables aux femmes.

Amazon gamifie l'enfer de ses entrepôts

Biz

Amazon gamifie l'enfer de ses entrepôts

Travailler dans l'un des centres logistiques de la firme est un travail herculéen et ingrat.

On ne comprend pas forcément mieux son bébé avec les apps de grossesse

Tech

On ne comprend pas forcément mieux son bébé avec les apps de grossesse

En proposant de suivre l'évolution de la grossesse et le développement du fœtus au quotidien, les applis reconfigurent le lien avec l'enfant à naître.