Tic, toc, tic, toc, pause, tic, toc, tic, toc, pause | chuttersnap via Unsplash
Tic, toc, tic, toc, pause, tic, toc, tic, toc, pause | chuttersnap via Unsplash

17

C'est, en minutes, la durée de la pause que vous devriez prendre après chaque heure de travail pour rester productif.

57 minutes de concentration, puis 17 minutes de pause, 57 minutes de concentration, puis 17 minutes de pause, 57 minutes de concentration, puis 17 minutes de pause. Répétez ce schéma pendant huit heures (ou plus): c'est le rythme idéal pour être productif à 100% pendant l'intégralité de votre journée de travail, selon une étude effectuée sur ses troupes par la société lettone Draugiem Group. L'entreprise, pour déterminer ces chiffres plutôt précis, a suivi les habitudes de ses salariées et salariés via un logiciel spécifique installé sur leur ordinateur.

Votre cerveau a besoin de pauses

Dans un article initialement publié sur LinkedIn et repris par Quartz, le psychologue américain Travis Bradberry explique ainsi la toxicité pour la productivité et la santé mentale de l'héritage de la révolution industrielle. C'est lors de cette période cruciale que les journées de travail ont été organisées en gros blocs séparés de courtes pauses –pauses dont se passent même certains employés, qui finissent par se perdre dans leurs tâches, désorganisés par la surcharge.

Cette organisation antique ne correspond en rien au fonctionnement du cerveau humain, qui a depuis été mieux compris: celui-ci tend à être efficace pendant une heure avant de ralentir pendant un peu plus d'un quart d'heure. Selon Bradberry, continuez à plancher pendant ce quart d'heure de lenteur cérébrale et le désordre, la déconcentration et l'inattention s'installent, y compris sur les périodes sensément les plus fastes pour vos neurones.

Ses conseils: organiser sa journée de travail selon le rythme une heure / un quart d'heure, ne pas couper l'heure de concentration par une activité annexe (Facebook ou Candy Crush ne sont pas ses meilleurs amis), couper en revanche tout rapport au travail lors de la pause et écouter son corps pour l'entendre hurler sa fatigue et y répondre en conséquence. Nous allons tester ça dès aujourd'hui: top départ.

En ce moment

Le nouvel algorithme de Tinder, avoir confiance en son VPN et la tristesse du free-to-play, une semaine sur korii

Et Cætera

Le nouvel algorithme de Tinder, avoir confiance en son VPN et la tristesse du free-to-play, une semaine sur korii

Séance de rattrapage des articles que vous avez peut-être ratés.

Instagram, plus grand centre commercial du monde

Biz

Instagram, plus grand centre commercial du monde

L'application permet désormais d'acheter des vêtements sans passer par le site du fournisseur.

Passez votre réseau LinkedIn au filtre Marie Kondo

Et Cætera

Passez votre réseau LinkedIn au filtre Marie Kondo

Après avoir frappé sur Twitter, elle revient sur le réseau social professionnel –et la pitié est interdite.