La France, l'autre pays du fromage. | Elisa Michelet via Unsplash
La France, l'autre pays du fromage. | Elisa Michelet via Unsplash

2,2 millions

C'est, en tonnes, la quantité de fromage sortie des usines et laiteries du plus gros producteur européen. Qui n'est pas celui que vous croyez.

2,2 millions: c’est, en tonnes, la quantité de fromage sortie des usines et laiteries artisanales du plus gros producteur européen. Le général de Gaulle, qui aimait tant pester en gouvernant «un pays où il existe 258 variétés de fromage», serait probablement chafouin d’apprendre qu'un tel volume de production ne vient pas de la France –qui plafonne à 1,9 million de tonnes et prend la seconde place de ce podium fromager attribuée par Eurostat–, mais de son voisin allemand.

L’occasion, pour celles et ceux qui n’y ont jamais goûté, de découvrir quelques merveilles germaniques et fermentées parmi lesquelles l’allgäuer emmentaler, le butterkäse, le handkäse, le hopfenkäse ou le nieheimerhopfenkäse, le mondseerschachtelkäse, le radolfzeller voire le pinzgauerbierkäse. La liste serait trop longue à énumérer et nous sommes sans doute passés à côté des meilleurs: la rédaction de korii. avoue sans complexe sa connaissance très limitée du sujet.

Les vaches européennes n’ont pas chômé: toujours en 2017, il aura fallu 17,4 millions de tonnes de lait écrémé et 58,1 millions de tonnes de lait entier pour produire, dans l’ensemble des États de l’Union européenne, un total de 10,2 millions de tonnes de fromages divers, à pâte molle ou dure, à trous ou persillés.

En ce moment

Les assistants personnels intelligents renforcent les stéréotypes sexistes

Tech

Les assistants personnels intelligents renforcent les stéréotypes sexistes

Avec des voix féminines par défaut, ils perpétueraient des idées désuètes et préjudiciables aux femmes.

Amazon gamifie l'enfer de ses entrepôts

Biz

Amazon gamifie l'enfer de ses entrepôts

Travailler dans l'un des centres logistiques de la firme est un travail herculéen et ingrat.

On ne comprend pas forcément mieux son bébé avec les apps de grossesse

Tech

On ne comprend pas forcément mieux son bébé avec les apps de grossesse

En proposant de suivre l'évolution de la grossesse et le développement du fœtus au quotidien, les applis reconfigurent le lien avec l'enfant à naître.