La manette fait désormais partie du quotidien d'un nombre croissant de Françaises et Français. | Caspar Camille Rubin via Unsplash
La manette fait désormais partie du quotidien d'un nombre croissant de Françaises et Français. | Caspar Camille Rubin via Unsplash

39

39 ans: c'est l'âge moyen des joueurs et joueuses de jeux vidéo en France. Qui a dit qu'ils étaient réservés aux enfants?

L'édition 2018 de L'Essentiel du jeu vidéo, publié par le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (Sell) vous donnera de solides arguments quand votre compagne ou votre compagnon vous intimeront l'ordre de quitter immédiatement votre partie de Red Dead Redemption 2 pour dîner, arguant que le jeu vidéo n'est de toute façon qu'un truc pour gamins.

Un loisir pour tous

Menée auprès de 2.856 internautes de 10 ans et plus et téléchargeable en intégralité sous format PDF à cette adresse, l'étude montre ainsi que 51% des Françaises et Français s'adonnent régulièrement aux jeux vidéo, sur tous supports –consoles, ordinateurs personnels, tablettes ou smartphones.

Elle dévoile surtout que l'âge moyen de ces joueurs et joueuses régulières est de 39 ans, et que si la quasi-totalité des 10-14 ans joue (97%), leurs aînées et aînés ne sont pas en reste, 83% des 35-44 ans étant également gamers à leurs heures perdues, tout comme 67% des 45-54 ans et 55% des plus de 55 ans. Nous sommes donc loin du loisir réservé aux plus jeunes, et la maturation du marché comme des œuvres qui l'alimentent semble suivre l'évolution de celles et ceux auxquels elles s'adressent.

Toujours selon les chiffres fournis par le Sell, 47% des gamers sont des joueuses, ce qui semble également mettre à mal l'image d'une activité pour laquelle seuls les garçons se passionnent.

La fréquence est variable, mais montre à quel point le jeu vidéo est devenu l'un des pilliers de la vie quotidienne d'à peu près tout le monde, et pourquoi Netflix considère Fortnite comme son principal concurrent: 19% des gamers et gameuses jouent plusieurs fois par jour, 29% tous les jours ou presque, 21% jouent une à deux fois par semaine.

Nous aurons l'occasion de revenir sur ce rapport dense, mais il reste à noter que le secteur, en France, est en pleine forme. Son chiffre d'affaires global s'est établi en 2018 à 4,9 milliards d'euros, en progression de 15% par rapport à 2017.

Si le marché est en hausse tant pour les consoles que pour les ordinateurs personnels, c'est l'écosystème mobile qui connaît la plus forte croissance: avec 946 millions d'euros, il a progressé de 22% en 2018 par rapport à l'année précédente. Rassurez-vous: vous n'êtes donc pas la ou le seul à dépenser, parfois un peu honteux, quelques euros pour progresser à Clash of Clans ou passer des niveaux à Candy Crush.

En ce moment

Les Japonaises interdites de lunettes, xHamster mieux que Facebook, sécuriser son iPhone, aujourd'hui sur korii.

Et Cætera

Les Japonaises interdites de lunettes, xHamster mieux que Facebook, sécuriser son iPhone, aujourd'hui sur korii.

Le récap' du jour.

Google aspire les données médicales de millions de personnes à leur insu

Et Cætera

Google aspire les données médicales de millions de personnes à leur insu

Dans le cadre du «Projet Nightingale», des hôpitaux lui transmettent leurs données sans en informer les patient·es.

Les entreprises japonaises interdisent à leurs employées de porter des lunettes

Et Cætera

Les entreprises japonaises interdisent à leurs employées de porter des lunettes

La mesure n'est que l'une des nombreuses contraintes que les Japonaises doivent respecter au travail.