Des idées, des gens, un peu d'argent et quelques lumineux succès. | Free-Photos via Pixabay
Des idées, des gens, un peu d'argent et quelques lumineux succès. | Free-Photos via Pixabay

4 milliards de dollars et des projets fous: Kickstarter fête ses 10 ans

Grands succès, petits scandales et échecs patents: l'acteur majeur du crowdfunding souffle sa dixième bougie.

Les montres et produits connectés Pebble (depuis racheté par Fitbit), la firme de réalité virtuelle Oculus, dont l'acquisition par Facebook avait fait grincer quelques dents, d'innombrables jeux de plateau, de cartes ou de société tels que le très fameux Exploding Kittens (8,8 millions de dollars), la version pour salles obscures de Veronica Mars (5,7 millions de dollars).

L'étrange et plutôt inutile Pono, lecteur audio hi-fi de Neil Young (6,2 millions de dollars), le Fidget Cube, gadget anti-stress millionnaire copié par la Chine avant même qu'il ne soit officiellement lancé (6,4 millions de dollars), la couverture lestée Gravity (4,7 millions de dollars), le jeu Shenmue III, la console Ouya, des chaussures high-tech, des sacs à dos du futur.

Des projets artistiques, des projets de fans, des projets de pros, des trucs, des bidules, pas mal d'idées géniales et d'autres qui font pschiiit: beaucoup sont passées par Kickstarter.

Lépine pour tous

Avec Indigogo ou Ulule en France, Kickstarter est l'une des grandes figures du crowdfunding, ou financement participatif. La plateforme américaine a fêté fin avril sa dixième année d'existence: en dix ans, elle a permis à d'innombrables projets de voir le jour, à des dizaines de Géo Trouvetou d'offrir un horizon à leurs trouvailles, à des start-ups de soutenir leur fragile début d'activité avant que des fonds plus officiels ne prennent le relais –et à quelques escrocs de constituer de solides fortunes avant de disparaître dans la nature.

Géniaux ou inutiles, comme cette salade de pommes de terre pour laquelle un plaisantin a récolté 55.000 dollars (49.000 euros), les projets soutenus sur Kickstarter ont collectivement excité beaucoup de gens. Suffisamment pour leur faire casser leurs tirelires sur des projets n'existant généralement alors qu'à l'état de rêve: le site lancé en 2009 par Perry Chen, Yancey Strickler et Charles Adler, et dont Wired raconte l'histoire et l'impact, a au total levé 4 milliards de dollars (3,58 milliards d'euros).

En ce moment

Augmenter l'humanité, pourquoi pas? Encore faut-il se poser les bonnes questions

Et Cætera

Augmenter l'humanité, pourquoi pas? Encore faut-il se poser les bonnes questions

Avant de fusionner avec les machines il importe de bien (re)définir ce qui relève de l'être humain.

Le florissant commerce de restes humains sur Instagram

Et Cætera

Le florissant commerce de restes humains sur Instagram

Cantonné à eBay jusqu'à son interdiction, l'achat-vente de squelettes décorés se réfugie dans le flou juridique du réseau social.

La big data en santé, une mine d'or de 12 milliards d'euros pour la Grande-Bretagne

Biz

La big data en santé, une mine d'or de 12 milliards d'euros pour la Grande-Bretagne

La NHS est assise sur un trésor convoité par l'industrie pharmaceutique.