Peut-être cet homme se débarrasse-t-il de ses derniers billets, avant d'adopter définitivement un moyen de paiement plus modernes. | Christian Dubovan via Unsplash
Peut-être cet homme se débarrasse-t-il de ses derniers billets, avant d'adopter définitivement un moyen de paiement plus modernes. | Christian Dubovan via Unsplash

62

C'est, en euros, la somme maximale que les Françaises et Français accepteraient de payer sans contact depuis un smartphone en magasin.

62 euros, en moyenne. Voilà le plafond que nous serions prêts à accepter pour les paiements sans contact via un smartphone en France, nous apprend une étude effectuée par Opinion Way pour Orange Bank. Rappelons que la somme maximale autorisée pour un paiement sans contact par carte bancaire est, à ce jour, de 30 euros.

Le sondage, réalisé auprès de 2024 personnes résidant en France, a également été effectué en Espagne où la population sondée a déclaré pouvoir débourser jusqu'à 218 euros dans les mêmes conditions.

Autre enseignement: la marge de progression dont dispose, en France comme dans les autres pays étudiés (Espagne, Grande-Bretagne, Suède et Roumanie) le paiement sans contact avec smartphone en magasin. Seuls 14% des Françaises et Français interrogés déclarent utiliser régulièrement ou occasionnellement la solution mobile, contre 33% au Royaume-Uni, 25% en Espagne, 26% en Suède ou 12% en Roumanie. Au total, régler ses achats avec smartphone (en ligne et en magasin) concerne 31% de la population française, 53% des Espagnoles et Espagnols, 59% des Britanniques, 66% des Suédoises et Suédois et 36% de la population en Roumanie.

Toujours selon ce sondage, dont on rappelle qu'il a été commandité par Orange Bank, 57% de la cohorte française et 83% de son équivalente espagnole a répondu que le règlement depuis un smartphone serait, dans cinq ans, le moyen de paiement le plus courant. Également armé d'applications de banque en ligne et centre commercial à lui seul, le mobile semble donc tenir la corde pour venir titiller la carte bancaire sur son terrain.

En ce moment

Des squelettes à vendre sur Insta, une app pour la PMA, des milliards en data, l'éthique des cyborgs, c'était aujourd'hui sur korii.

Et Cætera

Des squelettes à vendre sur Insta, une app pour la PMA, des milliards en data, l'éthique des cyborgs, c'était aujourd'hui sur korii.

(Et plein d'autres choses aussii.)

Augmenter l'humanité, pourquoi pas? Encore faut-il se poser les bonnes questions

Et Cætera

Augmenter l'humanité, pourquoi pas? Encore faut-il se poser les bonnes questions

Avant de fusionner avec les machines il importe de bien (re)définir ce qui relève de l'être humain.

Le florissant commerce de restes humains sur Instagram

Et Cætera

Le florissant commerce de restes humains sur Instagram

Cantonné à eBay jusqu'à son interdiction, l'achat-vente de squelettes décorés se réfugie dans le flou juridique du réseau social.