La voiture, un second foyer en passe d'être équipé de commandes vocales destinées à contrôler le son. | Kirsi Farm via Unsplash
La voiture, un second foyer en passe d'être équipé de commandes vocales destinées à contrôler le son. | Kirsi Farm via Unsplash

70 milliards: c'est le nombre d'heures passées en voiture par la population américaine chaque année

Ce qui représente un temps de cerveau disponible aussi vaste que le marché qui veut s'y engouffrer.

Le chiffre vient de Spotify: la population américaine, qui vit dans un pays où la voiture est reine, passerait chaque année 70 milliards d'heures dans ses habitacles. Une somme ahurissante, un enjeu commercial phénoménal et du temps de cerveau disponible en masse qui ne manque pas d'aiguiser l'appétit des grandes entreprises.

Le temps, c'est de l'argent

À commencer, justement, par celui de Spotify: la plateforme suédoise de streaming a annoncé le 20 mai vouloir tester sur quelques cobayes américain·es titulaires d'un abonnement premium un appareil dédié aux voitures et permettant de lancer l'écoute de musique ou de podcast par commande vocale.

Non sans humour, le dispositif a été baptisé «Car Thing» par la compagnie et emprunte la même voie que des produits robotiques déjà existants –c'est peut-être au volant que les assistants vocaux trouveront leurs applications les plus logiques et naturelles.

CarPlay, le système d'exploitation proposé par Apple aux constructeurs et à leur clientèle est un exemple du genre. Malgré les lacunes de Siri, l'entreprise a réussi à bâtir discrètement un véritable empire.

CarPlay serait, selon des chiffres fournis par l'entreprise, disponible dans 90% des automobiles produites actuellement aux États-Unis, contre 75% dans le monde –les automobilistes ont souvent le choix entre CarPlay et son grand concurrent Android Auto, conçu par Google.

Une étude du cabinet Canalys montrait que près de la moitié des voitures neuves vendues d'un côté ou de l'autre de l'Atlantique proposaient, au premier trimestre 2018, la solution Apple ou celle de Google qui, de son côté, prépare une nouvelle solution native, qui laissera la part belle à l'assistant maison sans nécessairement recourir au smartphone. Un système proche de celui d'Amazon, déjà très en avance sur les assistants vocaux avec Alexa, et qui met Echo Auto sur le marché, une solution peu onéreuse pour attirer la clientèle.

Matérielles ou logicielles, ces solutions ne sont que des passeurs de contenus. Qui, eux aussi et à l'inverse de la traditionnelle FM, pourraient bénéficier à plein de ces technologies nouvelles.

L'industrie de la musique, dont le notable regain de forme repose principalement sur le streaming et sur le podcast, dont le marché pourrait représenter un milliard de dollars d'ici deux ans, lorgnent avec envie ces 70 milliards d'heures d'écoute potentielle.

En ce moment

La plus grosse arnaque de la Silicon Valley, la gentrification vue de Google Maps, le hacking des DAB, une semaine sur korii.

Et Cætera

La plus grosse arnaque de la Silicon Valley, la gentrification vue de Google Maps, le hacking des DAB, une semaine sur korii.

Retour sur une riche semaine.

Des trottinettes télécommandées, Alicem en question, l'espionnage low cost, à lire sur korii.

Et Cætera

Des trottinettes télécommandées, Alicem en question, l'espionnage low cost, à lire sur korii.

Le récap' du jour.

Les personnes en surpoids plus susceptibles d'être censurées par Instagram

Et Cætera

Les personnes en surpoids plus susceptibles d'être censurées par Instagram

L'algorithme de la plateforme signalerait davantage leurs photos dénudées que celles des personnes minces.