L'écologie, un investissement dans le vent | Vasilios Muselimis via Unsplash 

L'écologie, un investissement dans le vent | Vasilios Muselimis via Unsplash 

9 mille milliards

C’est la somme, en dollars, qui devrait être investie d’ici 2050 dans les énergies renouvelables.

Les investisseurs choisiraient-ils enfin l’écologie? Il faut le croire. Selon l’Agence internationale de l’énergie, les investissements dans le secteur de l’électricité favorisent désormais les énergies renouvelables et l’amélioration de la distribution et des infrasturctures, tandis que les investissements dans la production à base de charbon ont diminué d’un tiers en 2017, nous apprend Axios.

Le marché séduit: les analystes d’UBS font eux aussi le pari d’un grand mouvement des investissements vers le vert. Ils tablent sur 9 mille milliards de dollars cumulés dans les énergies renouvelables d’ici 2050 et sur 35 mille milliards de dollars dans l’amélioration des technologies énergétiques et des énergies propres.

Et pendant que les États-Unis hésitent à se positionner sur ces marchés, la Chine, elle, a enclenché sa révolution écolo: le pays s’est donné pour but d’atteindre 35% d’énergies renouvelables dans son mix global d’ici 2030. Axios rappelle d’ailleurs que Pékin dispose de la plus grande capacité de production d’électricité hydraulique, solaire et éolienne.

En ce moment

Proteus, le centre de recherche sous-marin géant de Fabien Cousteau

Tech

Proteus, le centre de recherche sous-marin géant de Fabien Cousteau

L'équivalent d'une station spatiale, mais à 20.000 lieues sous les mers.

Le diesel renouvelable, ou comment «Big Oil» tente de sauver sa peau

Biz

Le diesel renouvelable, ou comment «Big Oil» tente de sauver sa peau

Changement climatique et baisse du prix du pétrole obligent, les sociétés pétrolières cherchent des portes de sortie.

Connaissez-vous Civvl, le Uber des expulsions?

Biz

Connaissez-vous Civvl, le Uber des expulsions?

L'époque de tous les possibles, même les évictions en free-lance.