La Chine ne consomme que 32 litres par personne mais la taille de sa population représente une manne pour les brasseurs. | rawpixel via Pixabay
La Chine ne consomme que 32 litres par personne mais la taille de sa population représente une manne pour les brasseurs. | rawpixel via Pixabay

680 millions d'hectolitres: l'Asie représente près de 40% de la consommation mondiale de bière

Les grands brasseurs industriels s'intéressent de près à ce marché encore porteur.

Après des décennies dominées par la production industrielle, le marché de la bière est à un tournant de son histoire. En Europe et aux États-Unis, la clientèle opte de plus en plus pour des bières artisanales plutôt que pour des marques grand public.

À l'échelle planétaire, le secteur reste stable en dépit de cette nouvelle tendance. En Asie, en revanche, la soif de breuvages houblonnés est en pleine expansion.

Dans un marché mondial représentant environ 2 milliards d'hectolitres selon Brasseurs de France, l'Asie caracole désormais en tête avec 680 millions d'hectolitres. À en croire Malteurop, le continent pourrait représenter 40% de la consommation mondiale dès 2020.

Le houblon entre en bourse

Le groupe belgo-brésilien Anheuser-Busch InBev NV, propriétaire de Stella Artois, Corona et Leffe, a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 54,6 milliards de dollars (48,7 milliards d'euros) avec des ventes en Asie s'élevant à 8,4 milliards de dollars –un chiffre en hausse de 6,1%.

Le plus grand brasseur au monde compte principalement sur la demande de la clientèle chinoise pour préparer la vente d'actions lors de l'entrée en bourse de sa division asiatique, la Budweiser Brewing Company APAC, grâce à laquelle il pourrait lever jusqu'à 9,8 milliards de dollars.

Cette vente devrait permettre au groupe de réduire une dette qui s'élève à plus de 100 milliards d'euros et lui donner l'occasion de rivaliser avec Heineken NV –le plus grand brasseur étranger en Chine– et China Resources Beer Holdings Co, fabricant de la marque Snow.

Cet attrait pour un marché en pleine croissance ne signifie pas pour autant que les Asiatiques sont les personnes au monde qui consomment le plus de bière. Bon nombre de pays européens les devancent en la matière. Selon une étude, seuls cinq pays extrême-orientaux se trouvent dans le classement des cinquante pays les plus friand·es de petite mousse.

La Chine ne consomme ainsi que 32 litres par personne et se retrouve à la quarantième place, juste devant la France, quarante-et-unième à ce classement avec 30 litres par personne. Deux pays somme toute à la traîne derrière la nation la plus amatrice de cette boisson vieille de plus de 4.000 ans, la République tchèque, qui ridiculise le reste du monde avec ses 148,6 litres par an et par tête.

En ce moment

Augmenter l'humanité, pourquoi pas? Encore faut-il se poser les bonnes questions

Et Cætera

Augmenter l'humanité, pourquoi pas? Encore faut-il se poser les bonnes questions

Avant de fusionner avec les machines il importe de bien (re)définir ce qui relève de l'être humain.

Le florissant commerce de restes humains sur Instagram

Et Cætera

Le florissant commerce de restes humains sur Instagram

Cantonné à eBay jusqu'à son interdiction, l'achat-vente de squelettes décorés se réfugie dans le flou juridique du réseau social.

La big data en santé, une mine d'or de 12 milliards d'euros pour la Grande-Bretagne

Biz

La big data en santé, une mine d'or de 12 milliards d'euros pour la Grande-Bretagne

La NHS est assise sur un trésor convoité par l'industrie pharmaceutique.