Recordman absolu: le Boeing E-4B. | Karolina Grabowska via Pexels
Recordman absolu: le Boeing E-4B. | Karolina Grabowska via Pexels

Le coût horaire des avions de l'armée américaine va vous faire décoller de votre siège

En équivalent impôts, ça donne encore plus le tournis.

Ça n'est un scoop pour personne: le secteur militaire coûte cher. C'est particulièrement le cas aux États-Unis, explique Popular Mechanics, qui reprend un rapport du Government Accountability Office (GAO) détaillant le coût de fonctionnement de quarante-sept types d'engins aériens utilisés par les différents corps de l'armée américaine.

Pour mémoire, le GAO, qui se présente comme une agence gouvernementale non partisane, a pour rôle de contrôler les comptes publics du budget fédéral. L'avantage des chiffres qu'il propose ici, outre le fait qu'ils sont le fruit d'un travail minutieux, est que tous les appareils passés en revue le sont selon les mêmes critères –ce qui les rend plus faciles à comparer que les statistiques fournies par les institutions elles-mêmes sur la base de facteurs forcément hétérogènes.

Du côté des avions de combat, le plus onéreux est le F-22 Raptor, appareil de chasse aussi furtif (il est considéré comme le meilleur du monde) que dispendieux: son coût horaire est de 85.325 dollars (oui, environ 83.000 euros de l'heure). Ce montant équivaut à celui de l'impôt sur le revenu versé par quatorze foyers américains moyens sur toute une année.

Suivent de loin le F-35 Joint S et ses 41.986 dollars (41.000 euros), puis le F/A-18E/F Super Hornet, le F-16 Fighting Falcon et enfin le A-10 Thunderbolt, qui coûte seulement 22.531 dollars pour une heure de fonctionnement (soit près de 22.000 euros quand même).

Les coûts des avions bombardiers sont bien plus élevés que cela, puisque le plus économique est le B-52H Stratofortress avec ses 88.354 dollars de l'heure, ce qui le laisse loin du B-2 Spirit (150.741 dollars) et du B-1B Lancer (173.014 dollars).

Forcément, à côté de cela, les hélicoptères semblent ne rien coûter, du UH-60 Black Hawk (3.116 dollars) au AH-1Z Viper (20.642 dollars), en passant par le AH-64 Apache et le MH-60R Seahawk. Reste que les écarts relativement importants entre les différents coûts horaires étonnent Popular Mechanics, qui n'en comprend pas la cause.

Le président coûte bonbon

Les avions spécialisés sont également très onéreux. C'est le cas du E-3 Sentry, engin de détection et de commandement développé par Boeing, et ses 66.126 dollars de l'heure. C'est encore plus vrai pour le RC-135, principal avion d'espionnage des communications hostiles, lui aussi construit par l'entreprise américaine (95.339 dollars).

Mais le record toutes catégories confondues est détenu par le Boeing E-4B, qui coûte 372.496 dollars par heure de fonctionnement. Il faut dire qu'il s'agit de l'avion de l'US Air Force chargé de transporter le président américain pendant les situations d'urgence –et notamment en cas de guerre nucléaire. Cela représente 103 dollars par seconde, mais l'intégrité de Potus 46 (alias Joe Biden) vaut sans doute cela.

En conclusion, Popular Mechanics rappelle que les coûts des appareils ne représentent que 30% du budget total du secteur de l'aviation américaine. De son côté, notre bon vieux Rafale coûte quant à lui 35.000 euros de l'heure, comme l'indique le Sénat lui-même. Idéal pour jouer au petit jeu des comparaisons.

En ce moment

Comment sont fabriqués les obus envoyés en Ukraine?

Tech

Comment sont fabriqués les obus envoyés en Ukraine?

Mode d'emploi, pas à pas.

Malin: le U-2 «Dragon Lady», l'avion espion américain qui a espionné le ballon espion chinois

Tech

Malin: le U-2 «Dragon Lady», l'avion espion américain qui a espionné le ballon espion chinois

Et si Washington en avait plus appris sur Pékin que l'inverse?

Vous pensez savoir quelle planète est la plus proche de la Terre? Vous vous trompez

Tech

Vous pensez savoir quelle planète est la plus proche de la Terre? Vous vous trompez

Surprise: ce n'est ni Mars, ni Vénus.