Quand une multinationale s'intéresse à l'espace. | Mars Society via Wikimedia Commons
Quand une multinationale s'intéresse à l'espace. | Mars Society via Wikimedia Commons

Bientôt des meubles Ikea sur Mars?

Le géant suédois a envoyé une designer d'intérieur dans la station qui mime les conditions de vie de la planète rouge.

Il y a deux ans, le géant du meuble suédois envoyait une designer d'intérieur, Christina Levenborn, dans la Mars Desert Research Station (MDRS). Initialement missionnée pour concevoir une ligne de meubles destinés aux petits espaces, Levenborn en a profité pour redéfinir l'espace de la station.

Située dans une région aride et sèche de l'Utah qui rassemble les conditions géologiques proches de celles entrevues sur la planète rouge, la MDRS dispose d'espaces particulièrement exigus.

Son «hab» est un habitat cylindrique de 8 mètres de haut, composé d'une partie basse comprenant un laboratoire et un atelier partagé et d'une partie haute, où se trouvent une cuisine et six petites chambres avec des lits superposés. Les scientifiques y ont aussi construit une serre. Dans cette serre, des groupes de six chercheurs et chercheuses –qui se succèdent pour des séjours de quelques jours à quelques mois– ont pu étudier les sols, faire pousser des plantes ou encore respirer sous oxygène.

Des meubles sur roulettes

La designer, elle, a tenté d'améliorer leur expérience et leurs conditions de vie dans ce si petit espace. Rendre fonctionnel ce type d'habitat est une expertise qu'Ikea développe depuis des années, un savoir qui a permis à la firme de conclure que chaque individu avait besoin de sécurité, de confort et d'intimité pour se sentir à l'aise dans son environnement.

Christina Levenborn explique «avoir utilisé du mobilier extrêmement modulable» pour favoriser le gain d'espace. Meubles sur roulettes, tabourets, chaises qui s'empilent, étagères, tout a été pensé pour gagner en ergonomie. Et ce même dans les chambres qui ont représenté un défi de taille du fait, justement, de leur superficie minime. Y ont été installés des crochets et rangements suspendus, des chargeurs USB intégrés, ainsi qu'une lampe de travail chauffante, afin de faire de ces dortoirs de petits cocons.

Dans la serre, banc, lampe solaire ou encore bidons d'eau ont aussi été disposés avec soin et logique. Autant d'améliorations qui servent l'expérience d'Ikea en matière d'ameublement de petits espaces. L'entreprise suédoise table sur le fait que, même sur une autre planète que la nôtre, nous aurons toujours les mêmes envies de confort en rentrant à la maison.

En ce moment

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Et Cætera

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Tech

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Entre machines programmées et organismes vivants, ces choses d'un genre nouveau ouvrent des portes sur le futur.

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Biz

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Les adeptes du mouvement FIRE ont investi jeunes pour arrêter de travailler tôt. Sans voir la crise venir.