Le succès soudain des apps de trading a attiré des attentions dont elles se seraient bien passé. | Nicholas Cappello via Unsplash

Le succès soudain des apps de trading a attiré des attentions dont elles se seraient bien passé. | Nicholas Cappello via Unsplash

Des traders se font détrousser par des hackers sur Robinhood

Parfois ruinées, certaines victimes dénoncent le manque de réaction de l'application boursière.

Pendant le confinement, les places boursières ont été assaillies par des traders amateurs et amatrices. Ces personnes surnommées day traders sont venues placer leurs économies comme on joue au casino, via des applications telles que Robinhood, qui permettent d'éviter les frais de courtage.

Fondée en 2013, l'app a ainsi vu sa fréquentation exploser. Fin août, l'entreprise a réalisé sa troisième levée de fonds et a ainsi porté sa capitalisation à 11,2 milliards de dollars [9,49 milliards d'euros]: elle pèse désormais clairement sur le système boursier mondial, avec un impact parfois important sur les cours de certaines firmes.

L'attention des investisseurs n'a pas été la seule à être attirée par la start-up qui monte. D'après Bloomberg, des pirates informatiques ont senti les bonnes affaires et se sont dit que les millions investis par les day traders n'attendaient qu'eux, avant de passer à l'acte.

Contactés par Bloomberg, plusieurs utilisateurs et utilisatrices affirment que leurs investissements, parfois l'intégralité de leur épargne, ont été liquidés avant que leur montant ne soit envoyé vers des comptes Revolut –une banque nouvelle génération, star de la fintech.

Deux versions s'opposent

Une porte-parole de l'application reconnaît qu'«un nombre limité de clients ont vu leur compte Robinhood visé par des cybercriminels parce que l'adresse e-mail liée à leur compte a été compromise». Cela signifierait que les hackers n'ont pas réussi à pirater l'app elle-même.

L'entreprise affirme aussi «travailler activement» avec les victimes afin de sécuriser leurs comptes. Ces dernières racontent pourtant une tout autre histoire: passé un premier mail promettant une enquête puis une réponse «dans les prochaines semaines», les traders arnaqué·es se retrouvent face à un mur. Robinhood reste muette, qu'importe le nombre de relances.

Certaines victimes sont particulièrement énervées par ce manque de réactivité: leur alerte a été émise auprès de Robinhood alors que les transactions délictueuses étaient encore en demande de traitement. L'app ne les a pas empêchées à temps –et Robinhood ne propose pas de numéro d'urgence pour sa clientèle en détresse.

D'autres contestent les explications de la start-up, assurant qu'elles utilisaient un mot de passe unique pour l'application, ou que leur adresse e-mail est protégée par un système de double authentification.

Ce n'est pas la première fois que la firme fait face à de sérieux remous. Le suicide d'un day trader a, en juin 2020, mis en lumière le danger d'une trop grande implication dans des marchés boursiers dont on ne maîtrise pas les arcanes. Des bugs d'ampleur ont également émaillé son fonctionnement et l'application a plusieurs fois crashé, à chaque fois à des moments cruciaux pour sa clientèle.

En ce moment

Le secret de l'iPhone 12, Mario Kart testé par un enfant, ce que vous coûte le télétravail, une journée sur korii.

Et Cætera

Le secret de l'iPhone 12, Mario Kart testé par un enfant, ce que vous coûte le télétravail, une journée sur korii.

Ce qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui.

Apple a caché un important secret dans l'iPhone 12

Tech

Apple a caché un important secret dans l'iPhone 12

Une fonction inédite et capitale est prête, mais pas encore active.

On a fait tester «Mario Kart Live: Home Circuit» à Noé, 5 ans et demi

Tech

On a fait tester «Mario Kart Live: Home Circuit» à Noé, 5 ans et demi

Le jeu de course en réalité augmentée et zinzin de Nintendo semble beaucoup lui plaire –à nous aussi.