Deux agricultrices chinoises dans un champ de quinoa rouge, à Jianhe. | STR / AFP
Deux agricultrices chinoises dans un champ de quinoa rouge, à Jianhe. | STR / AFP

En Chine, le livestream à la rescousse des agriculteurs

Face au blocage des circuits de livraison, les exploitations agricoles se tournent vers le web pour éviter la faillite.

Comme partout, l'économie chinoise a été bouleversée par le surgissement du Covid-19. À travers le pays, nombreuses ont été les entreprises contraintes d'arrêter leur activité, notamment dans le secteur du transport routier.

Beaucoup de marchés ont fermé, bloquant brutalement l'activité commerciale agricole. Les productions ont alors commencé à s'accumuler et à pourrir, tandis que les pertes financières augmentaient, rapporte la MIT Technology Review.

Li Jinxing, producteur de fleurs, a trouvé son salut économique dans le livestream. JD.com, l'une des plateformes chinoises de vente en ligne les plus connues, a offert de diffuser chaque jour des vidéos en direct d'agriculteurs, afin de les aider à maintenir leur activité. En contrepartie, ceux-ci s'engagent à reverser un pourcentage de leurs bénéfices à l'entreprise.

Le quotidien du jeune fermier est désormais rythmé par ses apparitions en live, durant lesquelles il présente son travail et répond aux éventuelles questions.

Si le projet était risqué pour le site JD.com, habituellement peu tourné vers l'agriculture, son pari s'est avéré gagnant. Taobao, plateforme concurrente de JD.com, a même rejoint le mouvement et affirme aujourd'hui compter plus de 50.000 streamers ruraux.

À l'échelle nationale, les ventes de marchandises agricoles ont basculé, passant de 90% de ventes hors ligne à 90% de ventes sur internet.

Une influenceuse à la ferme

Malgré l'aide financière apportée par ces livestreams, le secteur de l'agriculture reste en crise: les prix sont toujours très bas et le niveau des ventes insuffisant pour compenser les pertes.

Wu Zhifang, influenceuse connue sous le nom de Wei Wei sur la plateforme live de Taobao, a donc décidé de mettre la main à la pâte. Tous les jours, la jeune femme enfile son masque et se rend dans les fermes pour promouvoir elle-même les produits agricoles.

Son initiative a parfois rassemblé jusqu'à 80.000 personnes en direct, et l'interface de Taobao a été améliorée pour permettre un accès direct aux produits mis en vente.

Chacune des interventions de Wei Wei permet également aux agriculteurs d'apprendre à maîtriser les nouveaux outils numériques pour gagner en autonomie.

Les livestreams pourraient à l'avenir constituer un marché juteux pour JD.com et Taobao, qui ont vite compris l'intérêt financier de développer le commerce via ces dispositifs.

En 2020, Taobao prévoit de générer 2,1 milliards de dollars [1,95 milliards d'euros] de ventes grâce aux vidéos en direct.

En ce moment

Le remdesivir, médicament douteux mais gros profits

Biz

Le remdesivir, médicament douteux mais gros profits

La molécule de Gilead lui a rapporté 873 millions de dollars, malgré une efficacité contestable.

Quel gouvernement pour Mars?, l'IPO record d'Ant Group, Apple se plante, une journée sur korii.

Et Cætera

Quel gouvernement pour Mars?, l'IPO record d'Ant Group, Apple se plante, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Elon Musk veut (littéralement) faire la loi sur Mars

Et Cætera

Elon Musk veut (littéralement) faire la loi sur Mars

Selon le patron de SpaceX, une fois colonisée, la planète rouge n'obéira à aucune loi ou gouvernement terrien.