Une employée de Hermès, à Shanghai. | Liu Jin / AFP
Une employée de Hermès, à Shanghai. | Liu Jin / AFP

À la sortie du confinement, la Chine se précipite sur le luxe

Un magasin Hermès cantonais a réalisé un chiffre d'affaires de 2,5 millions d'euros le jour de sa réouverture.

De la vaisselle, des chaussures, des meubles, des objets en cuir et des sacs comme le Birkin Himalaya, en peau de crocodile et diamants. Samedi 11 avril, le magasin Hermès de Taiko Hui à Canton a été pris d'assaut par une riche clientèle et réalisé un chiffre d'affaires record: 19 millions de yuans [2,5 millions d'euros] en un seul jour.

Atomniu, une utilisatrice du réseau social Xiahongshu, s'est photographiée dans le magasin décoré par l'agence parisienne RDAI, expliquant qu'elle avait dépensé près d'un million de remnibi [129.251 euros] en chaussures, en vêtements et dans un sac Birkin Himalaya noir.

Le test chinois

«Cette réouverture confirme l'engagement de la maison dans le sud de la Chine et marque un nouveau chapitre pour la maison parisienne à Guangzhou, où elle est présente depuis 2004», explique Hermès. Avant la réouverture, la marque de luxe a fermé son autre magasin cantonais, situé dans le quartier de La Perle, et fusionné les deux équipes.

Le Hermès de Taiko Hui, ouvert en 2011, occupe deux étages et plus de 500 mètres carrés, «avec une esthétique moderne mais minimaliste, alliant habilement la tradition locale de la fabrication de briques et de l'artisanat de l'émail», selon l'entreprise. Il proposait notamment à la vente deux sacs Birkin inspirés par l'esthétique des vestes de la garde impériale de Napoléon III.

Ce record de ventes tendrait à valider la stratégie des marques de luxe, qui sont plusieurs à se rabattre sur le marché chinois pour compenser la baisse de chiffre d'affaires engendrée par les mesures de confinement en Occident.

En ce moment

Les malfaçons de la fibre, l'échec d'Elon Musk, la bonne santé du marché des armes, une journée sur korii.

Et Cætera

Les malfaçons de la fibre, l'échec d'Elon Musk, la bonne santé du marché des armes, une journée sur korii.

Ce qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui.

La présidentielle américaine booste le business des armes

Et Cætera

La présidentielle américaine booste le business des armes

Au point que le FBI est débordé de demandes de «background checks».

Le Brexit va-t-il tuer le Tempest, le jet futuriste de la Royal Air Force?

Tech

Le Brexit va-t-il tuer le Tempest, le jet futuriste de la Royal Air Force?

C'est un bijou technologique, mais l'incertitude plane sur son financement et ses débouchés commerciaux.