Circuit cherche à régler un problème crucial pour nos villes: celui du «dernier kilomètre», qui sépare une destination des transports en commun. | Circuit
Circuit cherche à régler un problème crucial pour nos villes: celui du «dernier kilomètre», qui sépare une destination des transports en commun. | Circuit

Gratuit, non polluant, socialement responsable: Circuit est l'anti-Uber

La start-up est une alternative séduisante pour décongestionner les centres-villes.

En 2011, Alex Esposito et James Mirras, qui travaillent respectivement pour Accenture et Morgan Stanley, font un constat simple à propos de la petite ville d'East Hampton, dont ils sont originaires et qui constitue une station balnéaire très prisée des New-Yorkais·es.

Leur ville connaît alors de graves problèmes de circulation ainsi qu'un manque chronique de places de stationnement en été, quand les vacancièr·es affluent. Pour ces deux spécialistes du numérique, il y a forcément une solution à trouver.

Quelques années plus tard naît Circuit, une jeune pousse biberonnée dans les locaux d'Urban-X, un accélérateur de start-ups créé par BMW Mini en partenariat avec Urban Us, qui s'est fixé pour objectif de réduire la congestion du trafic et les effets néfastes qu'elle peut avoir sur l'environnement.

Mais au lieu de développer leur activité en obéissant aveuglément aux modèles d'Uber ou Lyft notamment, Alex Esposito et James Mirras ont cherché, dès le départ, à mettre leur solution au service des municipalités pour leur apporter des réponses concrètes et utiles. Sur le plan social, la donne est également bien différente: les personnes derrière les volants ne sont pas des auto-entrepreneurs mais des salarié·es, dont la rémunération est versée par les villes partenaires.

Les deux entrepreneurs ont ainsi créé une solution de covoiturage gratuite qui promet de «réinitaliser la ville grâce à un service électrique sur demande» et qui était, lors de son lancement, financée par des panneaux publicitaires sur les véhicules.

«Micro-transit» gratuit

En 2017, après des débuts prometteurs à East Hampton, Circuit a monté un partenariat avec la ville de San Diego pour lancer FRED (Free Ride Everywhere Downtown), un service de covoiturage «micro-transit» qui permet de décongestionner les transports en commun en comblant une lacune que les bus, les métros, les taxis et même Uber et Lyft ne comblent pas, à savoir des trajets gratuits sur de petites distances, deux miles (environ trois kilomètres) maximum. Le succès a été immédiat.

«Plus de 20.000 personnes se sont inscrites sur l'application au cours des six premières semaines. L'idée d'avoir trois bus qui transportent vingt-cinq passagers tout le temps est horriblement inefficace. Pourquoi avoir trois chenilles alors que nous pouvons avoir vingt fourmis?», interrogeait alors Alex Esposito.

Récemment, d'autres municipalités ont fait part de leur intérêt pour la solution de «micro-transit» mise au point par Circuit. À l'heure actuelle, la start-up dispose d'une flotte de 140 véhicules électriques et a offert un million de trajets gratuits à ses utilisateurs.

Surtout, elle a prouvé qu'un autre Uber, plus respectueux de l'environnement et moins perturbateur pour l'économie des transports, était possible.

En ce moment

Les failles de Zoom, le pari fou d'un vaccin, la relance chinoise, une journée sur korii.

Et Cætera

Les failles de Zoom, le pari fou d'un vaccin, la relance chinoise, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

3M sera bientôt capable de fabriquer 2 milliards de masques par an

Tech

3M sera bientôt capable de fabriquer 2 milliards de masques par an

Le conglomérat met actuellement en œuvre sa capacité de pointe pour tenter de répondre à la demande.

En Chine, des coupons de réduction pour relancer l'économie

Biz

En Chine, des coupons de réduction pour relancer l'économie

Le plus dur de l'épidémie derrière lui, l'État chinois pousse sa population à renouer avec la consommation.