Des conseils d'expert·es en la matière si vous souhaitez faire fructifier vos bas de laine. | Christian Dubovan via Unsplash
Des conseils d'expert·es en la matière si vous souhaitez faire fructifier vos bas de laine. | Christian Dubovan via Unsplash

Où investir votre argent en 2021?

La probable arrivée des vaccins contre le Covid-19 ouvre de belles perspectives d'investissement. Mais gare à ne pas faire n'importe quoi.

«Si vous êtes un investisseur et que vous vous demandez quels secteurs pourraient bien se porter en 2021, gardez un œil sur ceux qui bénéficieraient d'une dose de normalité pré-Covid»: c'est ainsi que CNBC résume les perspectives d'investissement pour l'année prochaine, dans le contexte de l'arrivée prochaine de vaccins contre le Covid-19.

Selon Blair duQuesnay, de Ritholtz Wealth Management, les secteurs du loisir, de la restauration, de l'hôtellerie, du tourisme, des énergies fossiles et des compagnies aériennes —quitte à polluer toujours plus dans un contexte de crise climatique— devraient bénéficier de ce très progressif «retour à la normale».

L'ombre des «profiteurs» de crise

«Les [entreprises qui ont affiché les meilleures performances] cette année ne feront peut-être pas aussi bien que les compagnies de croisière, les compagnies aériennes ou d'autres [en 2021], qui enregistrent [actuellement] des niveaux affaiblis», explique Blair DuQuesnay.

Même tendance chez Glassman Wealth Services. Les secteurs qui devraient bénéficier des campagnes de vaccination massives sont, logiquement, ceux accueillant beaucoup de public: compagnies aériennes, croisières, restaurants, cinémas, sport professionnel, concerts, etc.

Toutefois, il ne faut pas pour autant revendre toutes ses actions dans les entreprises qui ont bénéficié de la pandémie (Zoom, Netflix), notamment parce que des tendances issues de la pandémie, comme le télétravail, vont perdurer au moins partiellement.

Goldman Sachs dit «calmos»

La célèbre banque d'investissements américaine se montre plus précautionneuse. Selon elle, les marchés américains n'affichent pas encore les signes d'une solide reprise cyclique, et invite à la prudence concernant le succès du vaccin. Elle prédit également un affaiblissement du dollar.

«Alors que le S&P 500 est en hausse cette année, les gains ont été extrêmement limités: les GAFAM, qui représentent environ un cinquième de l'indice, sont en hausse d'environ 40%, tandis que le reste du marché est toujours en baisse sur l'année», explique l'un de ses économistes, Zach Pandl, à Business Insider.

En Europe, des swaps comme PLN et NOK pourraient offrir de bons rendements. En Asie, une croissance chinoise de 7,5 à 10%, devrait faire gonfler les actifs associés, et s'accompagner d'une hausse des monnaies chinoise, sud-coréenne, japonaise et taïwanaise.

«De plus, Goldman s'attend à la surperformance des actifs cycliques et de matières premières des marchés émergents, comme les actions d'Amérique latine, et plus largement les valeurs bancaires des marchés émergents», termine Business Insider.

Les bons conseils de Bloomberg

Dans un article, l'agence de presse répertorie les bons conseils de plusieurs fonds d'investissement sur la meilleure façon d'investir 100.000 dollars dans le contexte actuel. Le groupe Colony conseille de miser sur l'internet par satellite et la chaîne du froid.

Preserver Partners recommande d'investir dans des fintech comme Drip Capital, qui fournit des fonds de roulement aux exportateurs des marchés émergents afin qu'ils puissent acheminer leurs marchandises (6 à 8% de rendement par an).

Crest Capital Advisors investit dans le financement d'entreprises générant moins de 25 millions de dollars de chiffres d'affaires par an (10 à 13% de rendement par an). Enfin, Van Leeuwen & Co parie sur les entreprises du secteur de la construction qui bâtissent des centres de données pour le cloud computing, ou des laboratoires pour les biotechnologies.

En ce moment

Un imposteur à bord d'un van Amazon rôde dans New York

Biz

Un imposteur à bord d'un van Amazon rôde dans New York

Cambrioleur, livreur créatif, policier, manigances d'Amazon? Le mystère est entier.

Les réunions en visioconférence boostent la chirurgie esthétique

Et Cætera

Les réunions en visioconférence boostent la chirurgie esthétique

La lumière blafarde des webcams nous met rarement à notre avantage.

Panique aux États-Unis: la pandémie cause une pénurie de bubble tea

Biz

Panique aux États-Unis: la pandémie cause une pénurie de bubble tea

Loin d'être anecdotique, c'est un bon exemple de l'effet de la crise sanitaire sur le commerce mondial.