L'indice QALY varie notamment selon l'âge. | Charles Deluvio via Unsplash
L'indice QALY varie notamment selon l'âge. | Charles Deluvio via Unsplash

Covid-19: comment calculer le prix d'une vie humaine?

Les indices qui permettent de déterminer la valeur d'une existence servent aussi à prendre des mesures sanitaires.

Jusqu'où sommes-nous prêts à affaiblir l'économie pour sauver des vies? La pandémie de Covid-19 remet en lumière la question hautement sulfureuse du prix de la vie humaine.

Pour évaluer les indemnités à verser lors d'un crash d'avion, déterminer le coût d'un nouveau traitement ou créer une nouvelle infrastructure (un aménagement de route, par exemple), cette valeur est pourtant primordiale.

Les économistes ont mis au point deux indices principaux, comme le rappelle le Guardian: le value of a prevented fatality (VPF), élaboré par le ministère des Transports britannique et qui calcule le prix maximum qu'il est raisonnable de payer pour contrer des décès évitables dans une population, et l'indice quality-adjusted life year (QALY), qui établit la valeur monétaire d'une année de vie en parfaite santé et s'applique plutôt au niveau individuel.

Alors que le premier est homogène pour une population donnée, le second varie grandement selon l'âge et la nationalité. En 2016, le QALY s'établissait par exemple à 500.000 couronnes en Suède (50.000 euros) et 150.000 dollars (125.000 euros) aux États-Unis.

En France, le Commissariat général à la stratégie et à la prospective avait suggéré en 2013 l'utilisation d'un indice nommé VSL (valeur statistique d'une vie) afin d'établir la rentabilité des investissements publics (transport, énergie, santé, environnement...). Il avait alors été évalué à 3 millions d'euros.

Une autre étude de cinq chercheurs français parue en 2020 suggère quant à elle un QALY français situé entre 147.093 et 201.398 euros. Officiellement pourtant, le seul indicateur pris en compte par la Haute Autorité de santé pour décider du montant du remboursement d'un médicament est le service médical rendu (SMR), qui compare l'efficacité du nouveau traitement à ceux existants.

L'ordre et la morale

Dans le contexte d'épidémie de Covid, ces indicateurs peuvent être utiles pour déterminer par exemple qui doit recevoir en priorité un vaccin: les personnes âgées, qui sont les plus à risque, ou les jeunes, avec une plus forte productivité économique?

Le calcul se corse lorsqu'il s'agit des mesures de confinement. Selon les prévisions de l'Imperial College London (hautement discutables par ailleurs), le confinement en mars aurait permis d'éviter 690.000 décès en France.

Or, selon l'Ifrap, une semaine de confinement coûte aux finances publiques 16 milliards d'euros. Pour huit semaines de confinement, on aboutit à une somme de 128 milliards d'euros, soit 185.507 euros pour une vie épargnée.

Cette évaluation ne prend néanmoins pas en compte les coûts cachés, comme les dégâts psychologiques (pouvant entraîner une perte de productivité à terme) ou l'incidence sur l'emploi des jeunes (qui seront moins bien formés et moins bien payés). Selon l'Inserm, entre 10.000 et 14.000 décès sont imputables chaque année au chômage.

Mais est-il toujours judicieux de fixer un prix à la vie? «Imaginez si Churchill avait utilisé cette stratégie pour décider d'entrer en guerre contre le régime nazi afin d'épargner des vies dans le court terme», ironise l'économiste Julian Jessop dans le Guardian. Preuve selon lui qu'une décision basée sur une approche purement rationnelle n'est pas toujours la meilleure.

En ce moment

Les voitures autonomes ne sont pas plus évoluées qu'un enfant de 7 ans

Tech

Les voitures autonomes ne sont pas plus évoluées qu'un enfant de 7 ans

L'intelligence artificielle fait fi du concept de «permanence des objets».

L'ordinateur quantique est-il voué à l'échec?

Tech

L'ordinateur quantique est-il voué à l'échec?

Beaucoup trop de bruit pour pas grand-chose.

Dans les bagages des touristes de SpaceX, des menottes et des sédatifs

Tech

Dans les bagages des touristes de SpaceX, des menottes et des sédatifs

On n'est jamais trop prudent.