Attention au piège de l'argent facile. | Drawkit Illustration via Unsplash
Attention au piège de l'argent facile. | Drawkit Illustration via Unsplash

Les cryptomonnaies peuvent-elles vraiment vous assurer un revenu passif?

Il est possible de s'enrichir grâce aux cryptos. Ce ne sera peut-être pas votre cas.

Le 25 décembre 2021, le légendaire Staples Center, stade accueillant l'équipe de basket des Los Angeles Lakers, a été renommé crypto.com Arena, d'après le nom d'une plateforme d'échange de monnaies numériques.

Ce 17 février 2022, parmi les pubs de la mi-temps du Super Bowl, quatre d'entre elles concernaient les cryptos. L'ambition est claire: convertir le grand public au boursicotage sur la blockchain.

Leurs partisans répètent à l'envi que les cryptos remettent la finance dans les mains du plus grand nombre, et les médias regorgent d'histoires d'investisseurs précoces ayant gagné des millions grâce à de modestes investissements.

Mais est-il vraiment possible pour n'importe qui de télécharger Coinbase ou Binance et de gagner de l'argent en échangeant des cryptos? Comme à la Bourse, il est possible de faire des investissements rémunérateurs, mais pour l'investisseur non-professionnel moyen, cela n'est finalement pas beaucoup plus sûr que les jeux de hasard.

Les amateurs rétorqueront qu'il est possible de s'assurer des revenus passifs grâce à son portefeuille crypto grâce à des techniques appelées «staking» et «yield farming».

Pas si passifs

Le «staking» consiste à participer au système d'authentification d'une blockchain à preuve d'enjeu. Contrairement à la preuve de travail, qui nécessite de mouliner des algorithmes complexes grâce à des équipements coûteux et énergivores, la preuve d'enjeu demande pour pouvoir valider un bloc d'être suffisamment impliqué financièrement dans le système.

Pour cela, les traders accumulent une cryptomonnaie afin de participer à la preuve d'enjeu et d'être rémunéré en retour. Une cryptomonnaie très stable ne rapportera pas beaucoup plus qu'un compte d'épargne classique, une monnaie beaucoup plus volatile peut fournir des intérêts de 5 ou 6% par an.

Le «yield farming» quant à lui, consiste à placer son capital dans une «liquidity pool», un fonds consistant en une paire de crypto dans lequel n'importe qui peut ajouter ses jetons. Ces «pools» sont utilisées pour des échanges (il n'est ainsi pas obligatoire d'avoir un acheteur si l'on veut vendre, et inversement) ou des prêts. Les participants gagnent des intérêts en fonction de leur contribution.

La rémunération est à la hauteur du risque encouru. Il est possible de gagner beaucoup avec une monnaie très volatile, mais aussi d'en perdre si le prix actuel des jetons est différent de leur prix lors de l'ajout à la pool.

Si tout cela peut paraître alléchant, Wired prévient que ces opérations sont très risquées, et parvenir à en tirer un rendement stable «demande plus de travail que vous pourriez être prêt à effectuer pour un revenu passif. (…) Ce n'est pas si différent que de prévoir les fluctuations de la bourse».

Malgré tout le marketing autour de la démocratisation des cryptos, attention donc à ne pas céder aux sirènes de l'argent facile. La finance est un métier, et s'y risquer sans bagage suffisant peut avoir des conséquences catastrophiques.

En ce moment

💸 L'effondrement de Tesla 🔫 Un antique char russe en Ukraine 🚀 La Chine contre Starlink, hier sur korii.

Et Cætera

💸 L'effondrement de Tesla 🔫 Un antique char russe en Ukraine 🚀 La Chine contre Starlink, hier sur korii.

Quatre articles pour regarder le monde autrement.

La Chine cherche comment se débarrasser du Starlink d'Elon Musk en cas de conflit

Tech

La Chine cherche comment se débarrasser du Starlink d'Elon Musk en cas de conflit

Le guerre des étoiles? Vous n'avez encore rien vu.

Tesla est-elle sur le point de s'effondrer en Bourse?

Biz

Tesla est-elle sur le point de s'effondrer en Bourse?

La fin d'une confiance déraisonnable.