L'une après l'autre, les forêts sont dépeuplées de leur bois de rose, jusqu'à extinction. | Dorelys Smits via Unsplash
L'une après l'autre, les forêts sont dépeuplées de leur bois de rose, jusqu'à extinction. | Dorelys Smits via Unsplash

Le bois de rose, premier visé par un trafic international qui brasse 137 milliards d'euros

Les échanges illégaux de cette essence, portés par la demande chinoise, constituent un business (très) lucratif.

Les trafics internationaux et mafias de tous les pays sont généralement associés au trafic de drogue, d'êtres humains ou d'armes. On les lie également à la décimation des populations de rhinoceros, de pingolins ou d'éléphants, chassés illégalement pour leurs cornes, leurs écailles ou leur ivoire.

Comme le rapporte National Geographic, ces braconages illégaux, qui représenteraient selon la Global Environment Facility entre 5 et 20 milliards de dollars par an (entre 4,5 et 18 milliards d'euros), restent néanmoins un business moins lucratif que le trafic de bois, surtout lorsque leur essence est précieuse.

Selon Interpol, les imports et exports de bois représenteraient un marché de de 46 à 137 milliards milliards d'euros au détriment de 15 à 30% des ressources extraites illégalement dans le monde.

«L'ivoire de la forêt»

Le bois de rose est le plus recherché. Il fait l'objet d'un tel trafic qu'on le surnomme «l'ivoire de la forêt». Désormais protégé par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (Cites), son commerce illégal pourrait représenter plus d'1 milliard de dollars, estime un expert anglais interrogé par National Geographic.

En cause, une demande qui explose en Chine, où le mobilier de style traditionnel des dynasties Ming et Qing est très recherché par les personnes qui ont récemment accédé à la richesse. Toujours selon National Geographic, les imports de bois de rose vers ce pays auraient été multipliés par quatorze entre 2009 et 2014.

Le bois de rose sert également à façonner de nombreux instruments de musique –dont les responsables de la fabrication pourraient être exclu·es des mesures de protection prises par les instances internationales.

Déforestations massives

Cette explosion de la demande a coïncidé avec le massacre des forêts du pays, puis de celles du reste de l'Asie: il fallait donc trouver de nouvelles sources et de nouveaux fournisseurs.

Le Guatemala, à l'instar du Nigeria ou de Madagascar, font partie de ces pays qui représentent des nations toutes désignées pour cette ruée sans fin vers l'or vert: on trouve dans les forêts de ce pays d'Amérique centrale au moins quatre espèces prisées par les personnes qui se livrent au commerce de bois de rose.

Ici comme ailleurs, ce trafic illicite a aiguisé des appétits, fait vivre des populations rurales pauvres, graissé quelques pattes douanières et décimé les arbres rares qui poussaient dans les forêts guatemaltèques.

Myrna Herrera Sosa, botaniste de l'université de San Carlos, explique à National Geographic que l'on devrait trouver 150 à 200 arbres de bois roses parmi les milliers de végétaux qui composent une forêt saine, mais qu'elle et ses équipes ont désormais du mal à en dégoter une dizaine.

Toutes essences confondues, le pays a perdu 17% de ses forêts entre 2001 et 2017, avec le quatrième plus haut taux de déforestation au monde.

En ce moment

Quand la Playstation servait à étudier les trous noirs

Tech

Quand la Playstation servait à étudier les trous noirs

Peu coûteuse et adaptable, cette machine taillée pour le jeu a aussi fait des miracles en sciences.

Le «sale petit secret» d'Uber, la pollution des sacs réutilisables, des bébés génétiquement modifiés, une semaine sur korii.

Et Cætera

Le «sale petit secret» d'Uber, la pollution des sacs réutilisables, des bébés génétiquement modifiés, une semaine sur korii.

De la lecture et des surprises pour votre samedi.

La recherche des seins parfaits, la mafia meilleure que Goldman Sachs, +100% à Wall Street, une journée sur korii.

Et Cætera

La recherche des seins parfaits, la mafia meilleure que Goldman Sachs, +100% à Wall Street, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'huii.