Ramzan Kadyrov, chef de la République tchétchène, félicite Khabib Nurmagomedov après un match de championnat des poids légers de l'UFC sur l'île de Yas, à Abou Dhabi (Émirats arabes unis), le 6 septembre 2019. | Anadolu Agencey via AFP / Stringer
Ramzan Kadyrov, chef de la République tchétchène, félicite Khabib Nurmagomedov après un match de championnat des poids légers de l'UFC sur l'île de Yas, à Abou Dhabi (Émirats arabes unis), le 6 septembre 2019. | Anadolu Agencey via AFP / Stringer

Le dictateur tchétchène Ramzan Kadyrov, futur boss du MMA russe?

Grâce à la baston, le satrape de Grozny soigne son image comme son portefeuille.

Récemment aperçu à la télévision russe dans l'incapacité d'effectuer une pompe complète, le dictateur tchétchène Ramzan Kadyrov n'en est pas moins un amateur de sport, notamment d'arts martiaux.

Selon le journaliste Karim Zidan, qui a révélé l'information sur son site Bloody Elbow, Ramzan Kadyrov serait d'ailleurs entré en négociations pour racheter le promoteur russe d'arts martiaux mixtes (MMA) AMC Fight Nights au travers de sa propre société Absolute Championship Akhmat (ACA). Si l'affaire est conclue, ACA deviendrait le principal acteur du secteur en Russie.

AMC Fight Nights a longtemps été la propriété de l'oligarque daghestanais Ziyavudin Magomedov, fondateur du conglomérat Sudda Group et ancien sponsor du combattant local Khabib Nurmagomedov, triple champion du monde –invaincu– de MMA en catégorie poids léger. Tombé en disgrâce auprès du Kremlin en mars 2018, accusé de racket et de détournement de fonds, Ziyavudin Magomedov dort désormais en prison. Depuis, AMC Fight Nights a perdu de sa superbe et accueillerait donc favorablement une offre de rachat.

Satrape-moi si tu peux

En plus de son intérêt personnel et pécunier pour la discipline, le dirigeant tchétchène voit dans le MMA une façon de soigner son image en Russie et à l'international. «Non content d'avoir fondé sa propre organisation et ses propres gymnases [Fight Club Akhmat, ndlr] de MMA, Kadyrov a également assisté à plusieurs événements UFC [Ultimate fighting championship, principale ligue mondiale de MMA basée aux États-Unis, ndlr] et côtoyé certaines des personnalités les plus connues du monde du sport», écrit Karim Zidan.

Trois d'entre eux se sont même rendus en Tchétchénie en novembre dernier, invités par le satrape, où ils ont pu essayer des armes à l'Université des forces spéciales russes de Gudermes, comme l'avait également relaté le journaliste.

Son influence dans le sport ne s'arrête pas là: Ramzan Kadyrov exerce par exemple la fonction de président d'honneur du club de football Akhmat Grozny, qu'il a renommé ainsi en hommage à son père Akhmad Kadyrov –dont on retrouve le prénom dans la raison sociale de ses autres entreprises–, à la tête de la Tchétchénie de 2000 jusqu'à son assassinat en 2004.

Le règne du dictateur de Grozny, visé par de multiples sanctions internationales tout comme ses entreprises, est marqué par des arrestations arbitraires et des disparitions, le recours à la torture, des assassinats d'opposants, y compris sur le sol français, la persécution des personnes LGBT+, le musellement de la presse, le recul des droits des femmes, etc.

Depuis février 2022, le Premier ministre tchétchène prend également part à l'invasion russe de l'Ukraine et relaie personnellement la propagande du Kremlin. C'est pour toutes ces raisons que la proximité de Ramzan Kadyrov avec l'UFC américain commence à sérieusement agacer les autorités de Washington.

En ce moment

Comment sont fabriqués les obus envoyés en Ukraine?

Tech

Comment sont fabriqués les obus envoyés en Ukraine?

Mode d'emploi, pas à pas.

Malin: le U-2 «Dragon Lady», l'avion espion américain qui a espionné le ballon espion chinois

Tech

Malin: le U-2 «Dragon Lady», l'avion espion américain qui a espionné le ballon espion chinois

Et si Washington en avait plus appris sur Pékin que l'inverse?

Vous pensez savoir quelle planète est la plus proche de la Terre? Vous vous trompez

Tech

Vous pensez savoir quelle planète est la plus proche de la Terre? Vous vous trompez

Surprise: ce n'est ni Mars, ni Vénus.