Les retours, un cimetière des espoirs déçus (et des tailles trop petites). | François Le Nguyen via Unsplash
Les retours, un cimetière des espoirs déçus (et des tailles trop petites). | François Le Nguyen via Unsplash

Que deviennent vos colis renvoyés à Shein ou Amazon?

Les retours, un désastre écologique et économique.

Vous commandez des vêtements pour une dizaine d'euros sur le site de la marque de vêtements chinois Shein. Un pantalon ne vous va pas? Pas de problème, il n'y a qu'à le renvoyer et vous serez intégralement remboursé.

Mais que deviennent nos colis une fois réexpédiés? La plupart des plateformes restent assez discrètes sur le détail de la procédure. Pour en savoir plus, Rest of World a fait le test en mettant des traqueurs GPS sur leurs colis Shein, afin de suivre leur trajet.

Le résultat est sans appel: tous ont été remboursés sans avoir à donner de justification, et après avoir stationné environ deux semaines dans un entrepôt du New Jersey, ils ont repris la route, via un véhicule du service postal américain vers la Californie et la Floride.

L'année dernière, le HuffPost avait réalisé une opération similaire pour Amazon. Les appareils électroménagers retournés avaient fait le tour de l'Europe avant d'être renvoyés chez des particuliers. Un impact carbone considérable qui interroge sur ces procédures de retour.

Trop facile

Si le problème n'est pas nouveau, il s'est gravement accentué depuis la crise sanitaire, période qui a vu surgir un gros boom du commerce en ligne. Et qui dit plus de commandes en ligne dit forcément beaucoup plus de retours à gérer.

Alors que le e-commerce représente 130 milliards en 2021 en France, le taux de retour de produits est estimé entre 20 et 30% et ne cesse d'augmenter selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD).

Au total, ils ont augmenté de 70% en 2020 par rapport à l'année précédente, et en particulier dans le secteur du prêt-à-porter. En comparaison, en magasins physiques, ce taux ne représente que 10%, raconte The Atlantic. En ligne, beaucoup de consommateurs n'hésitent pas à commander un même produit en plusieurs tailles, au cas où, comptant sur la facilité des procédures de retour.

Face à cet afflux, certaines échoppes préfèrent même carrément rembourser l'achat, en proposant aux clients de garder, ou de donner, l'article plutôt que de devoir s'occuper de son retour, comme l'explique le Wall Street Journal.

Gérer les retours de colis coûte aux entreprises environ les deux tiers du prix de vente initial de l'achat. Un manque à gagner qui révèle une faille dans le modèle économique du commerce en ligne.

Mais est-il pour autant possible de se passer de cette procédure de remboursement et de retour? Pas sûr, car ce détail serait décisif pour les clients: de nombreux e-acheteurs vérifient la politique de retour avant de commander et 38% des Français déclarent ne pas commander si la période de retour est inférieure à trente jours.

En ce moment

La dette créée par Elon Musk pourrait tuer Twitter

Biz

La dette créée par Elon Musk pourrait tuer Twitter

Les bots ne sont sans doute pas le vrai problème.

Bières, appâts de pêche et grenades: les folles transformations des drones ukrainiens

Tech

Bières, appâts de pêche et grenades: les folles transformations des drones ukrainiens

Lorsqu'il s'agit de tuer, l'imagination n'a aucune limite.

🔥 Les gros canons qui changent la guerre 🔫 Ukraine et trafic d'armes 🛢️ Les nouvelles fortunes du pétrole, hier sur korii.

Et Cætera

🔥 Les gros canons qui changent la guerre 🔫 Ukraine et trafic d'armes 🛢️ Les nouvelles fortunes du pétrole, hier sur korii.

Quatre articles pour voir le monde sous un autre jour.