Une petite faim? | SquarEat via PR Newswire
Une petite faim? | SquarEat via PR Newswire

SquarEat, la start-up qui veut nous nourrir avec des petits carrés

Jusqu'où ira la quête de praticité?

La nourriture de demain prend parfois des allures assez déroutantes. Entre le foie gras cultivé à partir de cellules de canard de la start-up Gourmey, la poudre de protéine fabriquée avec du CO2 de Solarfoods, les barres énergétiques à base d'insectes Micronutris ou les boissons Soylent enrichies en nutriments et destinées à remplacer les repas, vous n'avez que l'embarras du choix.

Mais le concept le plus déconcertant revient sans aucun doute à SquarEat, une start-up qui ambitionne de nous faire manger tous les aliments sous forme de carrés. La nourriture est compressée puis découpée en carrés de 50 grammes que l'on peut déguster en remplacement d'un sandwich, par exemple.

On trouve ainsi des carrés d'asperge, de poulet, de riz basmati, de patate douce, ou encore d'amande et de chocolat. «Grâce à la forme carrée, nous sommes en mesure d'exécuter une production de masse tout en utilisant des techniques gastronomiques», déclare dans un communiqué Paolo Cadegiani, fondateur et PDG de l'entreprise.

«La conservation thermique, la cuisson à basse température et l'emballage sous vide nous permettent de produire des aliments de qualité supérieure et de les vendre à un prix abordable.» Les 5 boîtes repas de 6 carrés chacune sont vendues 10 dollars, soit 2 dollars le repas. 50% moins cher qu'un jambon-beurre.

Ça ne tourne pas rond

La start-up, qui a lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme Wefunder, a annoncé le 16 août avoir récolté plus de 100.000 dollars, et compte atteindre les 700.000.

«Nous visons le marché de la livraison de repas qui s'élève à 6 milliards de dollars aux États-Unis», explique Vincenzo Foglia, cofondateur de la société. «Ce marché est en plein essor et personne n'a encore réussi à trouver un produit disruptif. Nous pensons que notre solution pourrait être la nourriture de l'avenir.»

Les petits carrés pourraient ainsi être vendus dans des distributeurs automatiques installés dans les écoles, les bureaux, les supermarchés ou servis dans les avions, suggère le dirigeant.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le pari est loin d'être gagné. Le concept a immédiatement suscité l'ironie sur les réseaux sociaux, certaines personnes le comparant à «de la nourriture de jeu vidéo», d'autres aux barres gélatineuses données aux occupants de la queue du train dans la série Snowpiercer (qui sont en fait confectionnées avec des cafards broyés).

La start-up se défend pourtant de dénaturer l'alimentation. «SquarEat n'est pas une alternative à la nourriture puisque nos carrés sont fabriqués à partir d'ingrédients 100% naturels et qu'ils ne remplacent pas les repas. Notre carré de poulet, par exemple, est en fait du poulet, avec l'ajout d'épices naturelles», insiste Maria Laura Vacaflores, directrice du marketing de l'entreprise, dans un entretien donné au site Vice. «La seule différence réside dans les méthodes de préparation et l'apparence extérieure.»

Contrairement aux autres solutions de repas prêts-à-manger, les carrés ne nécessitent pas de livraisons quotidiennes, ne prennent pas de place et réduisent les emballages, fait également valoir la start-up. Difficile tout de même de se faire à l'idée de remplacer sa blanquette de veau par un petit carré de 4 centimètres de côté.

En ce moment

Contre l'enfer des places de parking, la première voiture pliable

Tech

Contre l'enfer des places de parking, la première voiture pliable

L'entreprise israélienne City Transformer a inventé un véhicule à châssis rétractable.

Mauvaise nouvelle: le prix de l'énergie solaire grimpe pour la première fois depuis sept ans

Biz

Mauvaise nouvelle: le prix de l'énergie solaire grimpe pour la première fois depuis sept ans

Une menace pour nos objectifs climatiques.

Aux États-Unis, Kratos teste un drone lanceur de drones kamikazes

Tech

Aux États-Unis, Kratos teste un drone lanceur de drones kamikazes

De quoi profondément bouleverser un champ de bataille.