L'optimisme de Boris Johnson se heurte aux chiffres. | Daniel Leal-Olivas / AFP
L'optimisme de Boris Johnson se heurte aux chiffres. | Daniel Leal-Olivas / AFP

Le Brexit coûte presque aussi cher que 47 ans de contribution au budget de l'UE

Une indépendance relative et chèrement acquise.

Le Brexit étant une chose désormais acquise, et alors que le Royaume-Uni et l'Union européenne cherchent encore désespérément à dessiner les formes de leur nouvelle relation commerciale, il est temps de faire les comptes.

Malgré les fausses promesses de prospérité retrouvée une fois les contributions au budget de l'Union européenne revenues dans les caisses nationales, ils sont déjà salés. Selon les calculs de Dan Hanson, économiste pour Bloomberg Economics, la décision du peuple britannique aura fin 2020 coûté à son pays 200 milliards de livres sterling, soit environ 237 milliards d'euros.

Plus cher que l'Europe

D'après les chiffres fournis par la Chambre des communes et ajustés à l'inflation, le Royaume-Uni a contribué à hauteur de 215 milliards de livres sterling (près de 255 milliards d'euros) au budget de l'Union européenne entre 1973 et la fin de l'année en cours.

Ce coût exorbitant de la sortie de l'UE est notamment dû à une croissance plus faible encore que dans les autres pays du G7. Les moyens dont dispose l'économie britannique seraient ainsi 3% plus réduits que si le Brexit n'avait pas été voté.

Quant aux investissements, ils sont en chute libre –signe que le pays n'a sans doute pas encore fini de payer sa volonté de faire cavalier seul.

Comme le note cet article du New York Times sur les conséquences de la rupture pour les industries d'outre-Manche, les liens très intriqués qu'elles entretiennent avec les marchés et réglementations de l'UE pourraient, selon la teneur d'un accord encore incertain, rendre leur avenir très morose.

En ce moment

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Et Cætera

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Tech

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Entre machines programmées et organismes vivants, ces choses d'un genre nouveau ouvrent des portes sur le futur.

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Biz

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Les adeptes du mouvement FIRE ont investi jeunes pour arrêter de travailler tôt. Sans voir la crise venir.