C'est chaud, ce sera cher. | Julian Hochgesang via Unsplash
C'est chaud, ce sera cher. | Julian Hochgesang via Unsplash

Vos factures énergétiques pourraient augmenter de 20% cet hiver

Les Européens doivent s'attendre à des mois difficiles.

Un hiver froid peut-être, un hiver cher sans doute: c'est la perspective peu réjouissante que dessinent les experts du marché de l'énergie pour l'Europe ces prochains mois, avec une inadéquation entre l'offre et la demande, de grandes tensions et des marchés de gros qui ne cessent de caresser de nouveaux sommets.

In fine, avance Bloomberg, les consommateurs finaux devront sans doute en payer le prix –le média envisage même une hausse des factures de 20% pour les particuliers. «Le problème n'a même pas encore commencé», explique ainsi Julien Hoarau, patron de l'analyse des marchés pour Engie. «L'Europe va faire face à un hiver très serré.»

La reprise économique et un été particulièrement chaud boostent la demande, et la tendance risque de ne pas s'inverser avec, entre autres, la réouverture de bureaux qu'il faudra nécessairement chauffer. Le gaz vient à manquer. Un rude précédent hiver a laissé les stocks continentaux exsangues, et il semble difficile de leur faire retrouver un niveau normal.

Hiver rude

La Russie a mis la pédale douce sur ses livraisons vers l'Europe et se tourne vers une Asie dont la demande a elle aussi explosé. La production européenne, en mer du Nord surtout, connaît quelques malheurs –le champ gazier géant de Groningue notamment se tarit plus vite que prévu.

Malgré de belles perspectives pour l'avenir, un été aux vents faibles a également fait vasciller la production éolienne, obligeant certains pays européens à relancer de vieilles centrales à charbon.

Résultat: les prix de gros de l'énergie atteignent déjà partout des records, avant même que l'hiver ne montre ses premiers crocs. «Si nous vivons un événement comme la vague de froid de février 2018, je ne serais pas étonné de voir certains prix atteindre les trois chiffres», annonce ainsi Julien Hoarau.

En France, le prix du gaz a déjà augmenté pour les particuliers. Ce n'était peut-être qu'un premier coup de semonce avant des hausses plus raides encore pour les clients finaux, et ce partout sur le continent. L'inflation qui plane sur des économies aux reprises robustes risquerait alors de nettement s'accélérer, comme c'est déjà le cas en Allemagne.

«Alors que ces tensions sur des prix de gros se répercutent de plus en plus sur les tarifs finaux, il y aura une attention grandissante sur le rôle des gouvernements pour mitiger l'impact de ces hausses, à la fois à court et moyen terme», commente pour Bloomberg Glenn Rickson, de S&P Global Platts. Cela semble donc écrit: pour les Européens comme pour leurs gouvernants, l'hiver sera difficile, et c'est dès maintenant qu'il doit se préparer.

En ce moment

Comment faire un arôme fraise des bois à partir des déchets d'une poubelle

Tech

Comment faire un arôme fraise des bois à partir des déchets d'une poubelle

Les champignons sont champions pour produire des composés aromatiques.

Voitures, implants mammaires, fromages pourris: l'incroyable loterie des soldeurs de containers

Biz

Voitures, implants mammaires, fromages pourris: l'incroyable loterie des soldeurs de containers

Des trésors ou des déchets, mais un business étonnant.

Par accident, des scientifiques ont peut-être révolutionné le secteur énergétique

Tech

Par accident, des scientifiques ont peut-être révolutionné le secteur énergétique

Un ammoniaque plus vert qui pourrait tout changer.