Le blues des décorateurs d'intérieur. | Scott Webb via Unsplash
Le blues des décorateurs d'intérieur. | Scott Webb via Unsplash

Une pénurie de bleu menace le monde

Il va falloir choisir une autre teinte pour repeindre votre intérieur.

Puces électroniques, gaz, bois, papier toilette, coton, engrais, vélos ou jouets de Noël, les pénuries affectent pratiquement tous les secteurs. Mais en voilà un auquel vous ne vous attendiez sans doute pas: le bleu.

Le fabricant de peintures néerlandais Akzo Nobel déclare ainsi manquer des ingrédients de base pour fabriquer la couleur bleue, «une des couleurs basiques les plus difficiles à obtenir», rapporte le directeur Thierry Vanlancker dans une interview à Bloomberg.

Or, le bleu est l'une des couleurs les plus populaires. Bien que le bleu ait été l'un des premiers pigments à être utilisé dans l'histoire, il est aussi extrêmement rare et difficile à synthétiser chimiquement.

Outre le bleu, l'entreprise fait face à la pénurie de fer blanc, utilisé pour fabriquer les pots de peinture. L'entreprise en est réduite à réutiliser des pots vides venant d'autres pays. Certaines peintures murales extérieures manquent également à l'appel en raison d'un additif imperméabilisant introuvable, et d'autres ingrédients comme les résines époxy, les solvants ou les acryliques connaissent également des problèmes d'approvisionnement.

Physique-chimie

Plus d'une centaine d'additifs sont incorporés dans les peintures, ce qui expose les fabricants à un risque accru de pénurie. «C'est comme une recette de gâteau: il suffit qu'il manque un ingrédient et vous ne pouvez pas le fabriquer», confirme Ryan Amato, propriétaire d'une entreprise de peinture en Pennsylvanie.

«Si vous voulez obtenir du bleu, il vous faut par exemple une base différente de celle du blanc», explique le chef d'entreprise. En plus d'une tension sur l'approvisionnement, la demande de peinture a aussi explosé en raison du confinement, qui a poussé de nombreux ménages à refaire leur intérieur. Certaines couleurs ont ainsi vu leurs ventes progresser de plus de 20% cette année.

Résultat: les prix de la peinture ont progressé de 10,6% en août aux États-Unis, leur plus forte hausse depuis 2009, signale CNBC. Et les délais des chantiers s'allongent, atteignant parfois huit à dix mois. Pour Akzo Nobel, la situation ne devrait seulement être transitoire.

«Il faudra sans doute six à neuf mois pour revenir à la normale», se rassure-t-il. D'ici-là, vous allez sans doute devoir choisir autre chose que le bleu pour repeindre votre salle de bain, ou poser du carrelage sur les murs.

En ce moment

Le patron de l'Agence spatiale européenne entre en guerre contre Elon Musk

Tech

Le patron de l'Agence spatiale européenne entre en guerre contre Elon Musk

L'Europe ne doit pas laisser le milliardaire faire de l'espace son Far West personnel.

L'engouement pour la fusion nucléaire va-t-il enfin payer?

Tech

L'engouement pour la fusion nucléaire va-t-il enfin payer?

Les capitaux affluent, mais la promesse pourrait être un peu trop belle.

Rafale: comment l'avion «invendable» engrange désormais les succès

Tech

Rafale: comment l'avion «invendable» engrange désormais les succès

Le fleuron de l'armée française a longtemps enchaîné les déboires à l'export.