Elon Musk avec son fils X Æ A-XII lors d'une cérémonie organisée par Time. | Theo Wargo / Getty Images North America / AFP
Elon Musk avec son fils X Æ A-XII lors d'une cérémonie organisée par Time. | Theo Wargo / Getty Images North America / AFP

Le mobil-home à 50.000 dollars où vivrait Elon Musk est un gros mensonge

L'homme et les médias qui écrivent sa légende oublient quelques détails.

Comme tous les grands capitaines d'industrie, plus encore ceux qui réussissent, Elon Musk bâtit sa légende en même temps qu'il construit son empire.

Dans cette mythologie qu'il dessine trait après trait, un élément revient régulièrement depuis quelque temps: ayant revendu la plupart de ses possessions physiques, Musk vit dans des conditions spartiates afin de se concentrer sur ses multiples tâches, et sur elles uniquement.

En juin, il tweetait ainsi qu'il vivait dans une modeste maison préfabriquée de Boca Chica, à quelques encablures des installations de SpaceX. Quant au portrait que Time, qui en a fait sa personnalité de l'année, lui a récemment consacré, il commence par ces mots: «L'homme le plus riche du monde ne possède aucune maison.»

“The richest man in the world does not own a house,”

Il y a cependant un hic: comme l'explique le Wall Street Journal, tout ceci fait certes un joli portrait et de croustillantes anecdotes, mais tout ceci omet quelques détails qui racontent une toute autre histoire.

Selon le quotidien américain, le préfabriqué mentionné par Musk n'a pas grand-chose à voir avec le palace dans lequel il réside discrètement depuis un an.

Bien qu'il ait depuis nié en bloc les affirmations du WSJ, ce ne serait pas dans un mobil-home ascétique que le serial entrepreneur passerait la plupart de ses journées, mais dans l'un des ultra-luxueux manoirs de son vieux camarade Ken Howery, le milliardaire cofondateur de PayPal.

Située au bord de l'eau dans les environs d'Austin, dans ce Texas où Tesla a désormais élu domicile pour des raisons principalement fiscales, la résidence est évaluée à 12 millions de dollars, la plus chère de tout l'État lors de sa précédente vente.

Storytelling

Cette propriété n'est pas inconnue de Musk: en 2017, il expliquait ainsi être passé chez son vieil ami de la «PayPal Mafia» pour une fête où il a notamment croisé Leonardo DiCaprio ou Orlando Bloom. Toujours selon le Wall Street Journal, Musk occuperait les lieux de manière très discrète, certains amis d'Howery déclarant ne pas être au courant de leur arrangement.

Sans la présence du patron de Tesla, qu'Howery a dit n'être que très ponctuelle en réaction à l'article du WSJ, le manoir serait laissé vacant du fait des activités lointaines du camarade de Musk. Ce dernier fut ambassadeur américain en Suède sous Trump et, depuis le changement d'administration, passe par passion son temps libre à chasser les ouragans et phénomènes météorologiques extrêmes.

D'après le Wall Street Journal, Elon Musk serait activement à la recherche de son propre logis au Texas –a priori pas une bicoque anonyme perdue dans une banlieue-dortoir quelconque. Faisant appel à l'élite immobilière de la région, il aurait ainsi déjà visité lui-même quelques luxueuses propriétés mais n'aurait pas arrêté son choix.

Rien de mal à cela, ni même à vivre dans un certain luxe, mais tout ceci peint une légende bien moins légendaire que ne le souhaiterait sans doute Elon Musk, passé expert dans le storytelling de sa propre vie.

En 2019, un article extraordinaire du Washington Post, déjà, remettait en cause certaines des affirmations les plus dramatiques de Musk en analysant finement les 240.000 kilomètres effectués en jet privé par l'entrepreneur. Travailleur invétéré, sans doute. Mais spartiate? Certainement pas.

En ce moment

Pour la première fois, Rolls Royce a testé un réacteur d'avion fonctionnant à l'hydrogène

Tech

Pour la première fois, Rolls Royce a testé un réacteur d'avion fonctionnant à l'hydrogène

Les doutes, cependant, planent toujours.

Pour doubler sa portée de tir, les États-Unis souhaitent envoyer des GLSDB à l'Ukraine

Tech

Pour doubler sa portée de tir, les États-Unis souhaitent envoyer des GLSDB à l'Ukraine

150 kilomètres et des Russes qui, dans la distance, peuvent trembler.

Exit le deuxième pilote: les compagnies aériennes veulent réduire leurs coûts

Biz

Exit le deuxième pilote: les compagnies aériennes veulent réduire leurs coûts

La mesure devrait être effective dès 2027.