Elon Musk posant fièrement devant l'incassable Cybertruck, qu'il vient de casser lors de sa présentation officielle en novembre 2019. | Frederic J. Brown / AFP
Elon Musk posant fièrement devant l'incassable Cybertruck, qu'il vient de casser lors de sa présentation officielle en novembre 2019. | Frederic J. Brown / AFP

Elon Musk peut faire le malin: l'action Tesla bat des records

C'est pour lui une petite revanche personnelle.

Il y a près de dix-huit mois, en août 2018, Elon Musk commettait ce qui fut sans nul doute l'une des plus grosses bourdes de sa vie sur Twitter, où il est pourtant un habitué des sorties pendables. Il expliquait ainsi au monde entier qu'il souhaitait faire sortir Tesla des marchés boursiers, et qu'un financement à hauteur de 420 dollars (378 euros) l'action était «sécurisé» –quelques jours plus tôt, le cours tournait autour des 300 dollars.

«J'envisage de sortir Tesla de la cote à 420 dollars. Financement assuré.»

Gendarme de la bourse américaine, la Securities and Exchange Commission (SEC) n'a pas apprécié ce qui semble n'avoir été qu'une mauvaise private joke, mais qui pouvait alors ressembler fort à une torsion de la marche boursière normale.

Tweetera bien qui tweetera le dernier

Après un long bras de fer judiciaire, l'agence a obligé Musk à tourner sept fois ses tweets dans sa bouche, à changer de rôle au sein de la firme et à payer une lourde amende de 20 millions de dollars, doublée par une autre de la même somme dont Tesla a dû s'acquitter.

Mais Musk peut désormais rire sous cape –ou plus précisément sur Twitter, l'endroit même où le scandale est né. Caracolant depuis des semaines, l'action Tesla a gagné 25% en 2019 et a fini, fin décembre, par atteindre les fameux 420 dollars qui avaient mis le feu aux poudres, et qui offrent sans doute quelque épaisseur aux stock-options de son intenable patron.

Décrite par certains analystes comme «fondamentalement surévaluée mais stratégiquement sous-evaluée», Tesla a ainsi, en 2019, été le plus performant des constructeurs auto américains en bourse, malgré une inquiétante dégringolade sur les six premiers mois de l'année.

Avec de lourds investissements ou levées de fonds en Chine ou en Allemagne, l'arrivée sur le marché de la Model Y, la préparation de celle du Cybertruck et, sans doute, quelques autres annonces technologiques de premier ordre, l'année qui vient pourrait consolider la position de Tesla.

En ce moment

Souhaiter la mort de Tesla, des batteries en diamant, l'espionnage chinois, une journée sur korii.

Et Cætera

Souhaiter la mort de Tesla, des batteries en diamant, l'espionnage chinois, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Promis, juré, la Chine ne volera plus les secrets industriels occidentaux

Tech

Promis, juré, la Chine ne volera plus les secrets industriels occidentaux

Mais la mise en œuvre de cette promesse s'annonce délicate et incertaine.

Des batteries en diamant créées à partir de déchets nucléaires recyclés

Tech

Des batteries en diamant créées à partir de déchets nucléaires recyclés

À la clé de cette promesse, zéro émission de CO2 et une énergie propre pendant plusieurs milliers d'années.