Essayez en revanche de ne pas travailler de votre lit: c'est très mauvais. | Windows via Unsplash
Essayez en revanche de ne pas travailler de votre lit: c'est très mauvais. | Windows via Unsplash

Comment négocier le maintien du télétravail avec votre boss

Vous avez pris goût au bureau à la maison? Quelques astuces pour ne plus le quitter.

Si un sursaut n'est malheureusement pas à exclure à l'automne, la situation épidémique semble ces dernières semaines se dénouer. Dans de nombreuses entreprises, le management commence donc à envisager ou organiser le retour au bureau, en masse, d'une force laborieuse qui depuis plus d'un an a trouvé ses aises dans le travail à la maison.

Confort du foyer (et du pyjama), économie des nerfs chiffonnés par les heures passées dans des bouchons infernaux ou des RER bondés, possibilité d'esquiver les collègues qui vous spoile systématiquement votre série préférée ou ce patron dont la simple vue vous mine le moral...

Il existe de nombreuses raisons, parfois très personnelles, de souhaiter faire durer le temporaire et d'inverser la logique, en faisant du télétravail la norme et l'exception du présentiel.

Si d'autres sondages ont montré des résultats un peu plus contrastés, voire tout à fait négatifs, une enquête de l'APEC publiée fin 2020 révélait que huit cadres français sur dix souhaitaient la poursuite du travail à la maison, le plus souvent de manière hybride.

Malgré la nette hausse de la productivité des travailleurs et travailleuses concernées, le management a ces derniers mois souffert d'épuisants ajustements. Peut-être alors ne voit-il pas d'un œil particulièrement positif cette volonté de réadapter votre poste de travail à vos désirs domestiques: il va donc falloir négocier.

Travail que vaille

Fast Company offre quelques conseils pour vous préparer à ces tractations. Le premier semble évident mais ne l'est pourtant pas forcément: la pérennisation du télétravail peut déstabiliser votre hiérarchie et il faut prendre soin de se préparer à la rassurer clairement et point par point sur l'apport indéniable que vous continuerez à constituer pour l'entreprise et le collectif.

Offrez des perspectives à votre boss, dessinez-lui un avenir en rose: comme vous le feriez d'une idée de nouveau produit ou d'un nouveau business plan, présentez-lui une vision claire et détaillée des mois qui viennent, de la manière dont les choses vont s'articuler.

Ne la jouez pas perso, pensez au collectif: vous êtes le rouage d'une mécanique plus grande que vous, et devrez prouver que votre absence physique ne grippera en aucune manière la bonne marche collective de l'ensemble.

Préparez-vous mentalement aux questions qui pourront vous être posées, aux objections qui pourront vous être présentées. Et, précise Fast Company, faites votre demande au plus tôt: d'autres auront sans doute le même désir que vous, et votre hiérarchie sera peut-être moins réceptive –voire carrément plus hostile– à la dixième demande de télétravail permanent.

L'avenir est une chose, mais le passé en est une autre. Il peut dans votre cas être une force: si votre emploi le permet, chiffrez autant que faire se peut les résultats des derniers mois passés à travailler en slip sur votre canapé et, surtout, passés à remplir mieux que jamais les objectifs.

Fast Company précise également que si votre volonté de pérenniser le travail à distance découle de difficultés psychologiques ou morales à renouer pleinement avec la vie d'avant, ou pourquoi pas du souhait de vous installer ailleurs sans pour autant quitter l'entreprise, dites-le le plus honnêtement possible pour éviter des déconvenues futures.

Et si la réponse est non? Vous pourrez peut-être travailler à adapter votre poste pour que le meilleur du télétravail vous accompagne en présentiel. Ou aller voir ailleurs, si le marché de l'emploi le permet: aux États-Unis et à la faveur d'une reprise rapide, 2,7% des salariés et salariées ont volontairement quitté leur emploi en avril pour aller voir si l'herbe était plus verte ailleurs, et souvent dans leur propre jardin. Un record en plus de deux décennies.

En ce moment

L'incroyable histoire d'Oxcart, l'avion le plus rapide jamais conçu

Tech

L'incroyable histoire d'Oxcart, l'avion le plus rapide jamais conçu

Le Lockheed A-12 n'a été utilisé que par la CIA durant la Guerre froide.

L'entourloupe de la «shrinkflation», menace sur l'éolien, la surprise hypersonique chinoise, une journée sur korii.

Et Cætera

L'entourloupe de la «shrinkflation», menace sur l'éolien, la surprise hypersonique chinoise, une journée sur korii.

Quatre articles pour jeter un autre regard sur le monde.

Cette start-up veut construire des fermes verticales souterraines

Tech

Cette start-up veut construire des fermes verticales souterraines

Produire sa nourriture dans des trous, c'est le concept audacieux de GreenForges.