Pas forcément plus, mais mieux et plus facilement: c'est aussi ça, la productivité. | Nathan Dumlao via Unsplash
Pas forcément plus, mais mieux et plus facilement: c'est aussi ça, la productivité. | Nathan Dumlao via Unsplash

Les 10 astuces de Wired pour booster sa productivité au boulot

Quelques petits trucs simples et le travail semble plus facile (ou prend moins de temps).

Il n'est bien sûr pas question pour nous de remettre en question votre efficacité au travail. Mais personne ne peut refuser quelques astuces pour mieux gérer nos flux tendus, nos journées confuses et nos innombrables tâches: les conseils donnés par la rédaction de Wired sont donc les bienvenus.

  • Gérez vos onglets avec Tabli

Plus que les douleurs dorsales, les 150 onglets ouverts en simultané sur des navigateurs fatigués sont peut-être le mal du siècle. La solution? Rationaliser avec l'extension Chrome Tabli, qui permet de gérer ses fenêtres par thèmes et groupes avec la maestria d'un chef d'orchestre.

  • Ne pas déranger, ne jamais déranger

Notifications sur Facebook, mentions sur Twitter, messages sur Slack, SMS pour ne pas oublier le pain, alertes de calendrier, newsletters inutiles: le smartphone clignote toute la journée comme un arbre de Noël. Coupez tout ceci, votre concentration vous remerciera.

  • Minutez vos tâches

C'est la technique Pomodoro: fractionnez utilement votre journée et forcez-vous à rester concentré·e sur une tâche pendant un temps donné, avant de prendre une pause ou de vous pencher sur toute autre chose. Louise Matsakis, qui prodigue ce conseil, divise son temps en plages de vingt minutes et n'en démord pas. Si une urgence ou une pensée survient, notez-la mais n'y revenez que plus tard.

  • Pour ne rien oublier, notez tout

Le cerveau peut vite s'encombrer de mille petites choses à faire. Ne gâchez aucune énergie en essayant de tout conserver en tête, au prix d'une fatigue mentale et d'oublis malheureux: notez plutôt l'ensemble de vos tâches par écrit. L'ami Slackbot est capabale de vous aider grâce à la commande «/rappeler».

  • Prenez tous les raccourcis

Nous ne parlons pas ici du passage par les bureaux de la compta qui vous permet d'arriver plus vite à la machine à café (en panne de toute façon), mais de l'apprentissage de tous les raccourcis clavier malins que les développeurs ont placé sur notre chemin de croix technologique pour permettre à nos doigts agiles de tout faire sans s'encombrer d'une souris.

  • Mettez le paquet

Cette astuce vient d'un vidéaste de Wired et s'adresse aux personnes qui voyagent avec un peu de matériel: pour ne pas devenir dingue en cherchant indéfiniment dans un fatras informe l'adaptateur USB-C ou la batterie de rechange dont vous avez besoin en urgence, organisez toutes vos affaires de manière rationnelle et dans de multiples petits compartiments, si possible solides.

  • Faites de Slack une solution tout-en-un

Slack est certes une messagerie bien pratique, mais elle peut également devenir la plateforme-pivot de votre organisation: calendriers ou outils de gestion de projet, le nombre d'applications externes qu'il est possible d'intégrer à Slack est impressionnant, tout comme le temps que cette fusion peut faire gagner à votre équipe.

  • N'oubliez aucune lecture

Ce conseil est particulièrement vrai pour les journalistes, chez qui «la lecture est aussi importante que l'écriture», comme l'écrit Lauren Goode. Accumuler les savoirs est autant une nécessité qu'une distraction, et la bonne utilisation des outils permettant de mettre de côté ces lectures tentatrices (Instapaper, Pocket, les listes de lecture incluses aux navigateurs) permet de trouver un équilibre utile.

  • Consultez l'horloge de la mort

L'éditrice Arielle Pardes a trouvé une parade radicale, morbide mais drôle, au temps perdu sur certaines futilités de la journée –pensez aux vidéos débiles sur Facebook ou à une demi-heure de scroll et d'outrage sur Twitter. Elle utilise Death Clock, une extension Chrome qui à chaque nouvel onglet ouvert vous donne une estimation du temps qu'il vous reste à vivre. Pas une minute à perdre.

  • Faites travailler des robots à votre place

Les personnes familières de l'exercice de la retranscription, qu'il s'agisse d'interviews, de réunions au sommet, de comptes rendus médicaux, savent à quel point il est à la fois pénible et chronophage. Bonne nouvelle: des outils basés sur l'IA et le machine learning comme Trint, Otter ou Wreally, encore perfectibles mais de plus en plus impressionnants, savent désormais convertir en temps réel la parole en mots et vous alléger d'une partie de ce fardeau. Quant à la traduction, c'est aussi pour bientôt.

En ce moment

Le survivalisme des ultra-riches, les miracles du CBD, un open-space de l'enfer, une semaine sur korii

Et Cætera

Le survivalisme des ultra-riches, les miracles du CBD, un open-space de l'enfer, une semaine sur korii

De quoi bien occuper votre dimanche.

Du mieux pour les trottinettes, du rififi dans la vape, les deepfakes pour les nuls, aujourd'hui sur korii.

Et Cætera

Du mieux pour les trottinettes, du rififi dans la vape, les deepfakes pour les nuls, aujourd'hui sur korii.

(Et plein d'autres choses aussii.)

Les deepfakes pour les nuls, c'est pour (très) bientôt

Tech

Les deepfakes pour les nuls, c'est pour (très) bientôt

Des deepfakes open source et prêts à l'emploi, c'est pour demain et ils risquent d'en rajouter dans le chaos existant.