Ne restez pas dans votre bulle, cela pourrait se retourner contre vous. | Room via Unsplash
Ne restez pas dans votre bulle, cela pourrait se retourner contre vous. | Room via Unsplash

Comment supporter une discussion avec vos collègues

Les blancs dans la conversation vous hantent? Essayez de dépasser cet obstacle: rester dans votre coin peut être néfaste pour votre carrière.

Nous sommes souvent des pros lorsqu'il s'agit d'éviter nos collègues. Grâce à nos écouteurs, notre casque ou une tâche pressante à accomplir pour le travail (parfois fictionnelle), il est facile d'esquiver.

Mais comment lancer la conversation? Comment remplir les blancs gênants autour de la machine à café ou, pire, dans l'ascenseur? Comment sortir de l'angoissante platitude du «Hey, ça va?» suivi de vagues hochements de tête?

Le New York Times a publié une collection d'articles sur la vie de bureau, dans laquelle n'importe qui peut piocher quelques bons conseils.

Réseau pro

Il est essentiel de socialiser au travail, ne serait-ce que pour avoir des chances d'obtenir une promotion. Le réseau professionnel s'étend aussi à ce collègue de bureau avec qui l'on discute de la pluie et du beau temps au détour d'un couloir pendant une minute trente.

«Les rapports sociaux sont à l'origine du bon sentiment qui vous permet de repousser une deadline ou d'ignorer les petites erreurs, parce qu'ils vous permettent de vous souvenir plus facilement que nous ne sommes tous humains», analyse Jamie Terran, coach de carrière à New York.

«Qu'il soit bon ou mauvais, construire ce rapport grâce aux interactions avec les collègues pourrait bien être ce qui vous permettra d'obtenir une promotion ou de rester à votre poste», fait-il remarquer.

Art du bla-bla

L'une des astuces pour éviter de paniquer à l'idée d'échanger des banalités est d'inverser cette peur: inquiétez-vous d'éviter les banalités. La bonne nouvelle est que «les gens ne se souviennent pas de ce que vous dites, mais de comment ils se sentaient lorsqu'ils étaient en votre présence», souligne Ellie Hearne, la fondatrice de Pencil or Ink, une agence de communication qui coache les entreprises sur leurs relations internes.

Une étude publiée en 2018 dans Psychological Science montre d'ailleurs que les gens sous-estiment systématiquement à quel point leurs partenaires de conversation les aiment ou apprécient leur compagnie. Le savoir est une bonne manière de mettre l'autodépréciation au placard et de décoincer les timidités.

«Hey, ça va?» «Oui, j'ai commencé une série hier, elle est super. Tu en as déjà entendu parler?» «Hey, ça va?» «Oui et toi? Le café est horrible ce matin, tu ne trouves pas?»

Donnez un détail sur vous, posez des questions, et si vous voulez que la conversation reste courte, pas d'inquiétude: vous êtes après tout au travail et pouvez toujours vous éclipser très poliment avec un «Je dois retourner à mon bureau».

Vous avez bien sûr toujours le droit de vouloir vous isoler. Vous êtes en colère ou fatigué·e? Mettez vos écouteurs. Si un collègue passe à côté de vous, pensez simplement à sourire ou à hocher de la tête.

En ce moment

La NASA va peut-être pouvoir reboucher le trou de la Station spatiale internationale

Tech

La NASA va peut-être pouvoir reboucher le trou de la Station spatiale internationale

Mais le faire semble plus risqué que ne pas s'en occuper.

Au Royaume-Uni, le pari de la terre brûlée face à la crise économique

Et Cætera

Au Royaume-Uni, le pari de la terre brûlée face à la crise économique

Le gouvernement assume une hausse massive du chômage afin de permettre à l'économie de se réajuster.

La fausse promesse des hybrides rechargeables

Tech

La fausse promesse des hybrides rechargeables

En conditions réelles, elles émettent beaucoup plus de dioxyde de carbone qu'annoncé.