Le système de santé américain peut ruiner les vies qu'il a sauvées. | Pixpoetry via Unsplash
Le système de santé américain peut ruiner les vies qu'il a sauvées. | Pixpoetry via Unsplash

Covid-19: le patient qui devait deux millions

Dans un pays à la Sécu minimale, la facture de cet Américain est pour le moins salée.

Contaminé par le coronavirus et peinant à respirer, Salvatore Mazzara, 48 ans, a été hospitalisé dans un état grave début avril, au Mount Sinai de New York. Rapidement, plusieurs de ses organes ont cessé de fonctionner et il a été placé sous respirateur artificiel.

Cette ventilation non invasive ne l'a pas aidé à retrouver son souffle. On lui a alors prescrit de l'hydroxychloroquine, mais l'hôpital Mount Sinai a arrêté de l'utiliser le 24 avril, en raison des avertissements de la Food and Drug Administration (FDA) sur les risques cardiaques associés à la molécule.

Salvatore Mazzara a ensuite reçu du remdesivir, un autre traitement expérimenté contre le Covid-19. Malheureusement, celui-ci a provoqué une défaillance des reins, l'un des effets secondaires possibles du médicament. Les médecins ont alors placé leur patient en respiration artificielle invasive, malgré le mauvais état de ses poumons.

36.000 euros de soins par jour

Le quadragénaire a heureusement survécu, mais il a dû rester à l'hôpital pendant 44 jours, dont 23 en soins intensifs. Pour ajouter l'angoisse à l'horreur, sa famille a eu une mauvaise surprise: une facture de 1.881.500 dollars [1.600.000 euros] avait été envoyée à sa mutuelle.

La note inclut 867.000 dollars [737.000 euros] de frais contestés par cette dernière. Après discussions, la facture a été ramenée à 178.200 dollars [151.500 euros]; la part payée par la famille Mazzara dépendra du montant que son assurance santé acceptera de prendre en charge.

Aux États-Unis, le coût des prestations médicales fluctue considérablement en fonction de la mutuelle privée (souvent exorbitante) dont on dispose: si l'on est bien couvert·e, les établissements de santé factureront beaucoup plus cher, sachant que les frais seront remboursés par l'assurance souscrite.

En ce moment

Grosse frayeur pour l'ISS, Jeff Bezos pas astronaute, le F-35 trollé par l'US Air Force, l'hebdo de korii.

Et Cætera

Grosse frayeur pour l'ISS, Jeff Bezos pas astronaute, le F-35 trollé par l'US Air Force, l'hebdo de korii.

Dix (courts) articles pour comprendre votre monde autrement, et briller en société.

Votre vieille voiture vaut désormais plus cher que quand vous l'avez achetée

Biz

Votre vieille voiture vaut désormais plus cher que quand vous l'avez achetée

L'occasion fait le larron.

Grosse, grosse frayeur pour la Station spatiale internationale

Tech

Grosse, grosse frayeur pour la Station spatiale internationale

Le module russe Nauka a donné quelques sueurs très froides à la Nasa.