L'embarras du choix. | Scott Olson / Getty Images North America / AFP
L'embarras du choix. | Scott Olson / Getty Images North America / AFP

Aux États-Unis, le cours des marchands d'armes décolle et les sprays au poivre s'arrachent

Pour l'industrie sécuritaire, la peur est une excellente conseillère.

La vague de manifestations qui déferle actuellement sur les États-Unis a un impact concret sur divers secteurs de leur économie. Début juin, Bloomberg relevait par exemple que les articles d'autodéfense cartonnaient sur Amazon. Un spray au poivre a même pris la première place de la pourtant vaste catégorie «Sports & Outdoors» de la plateforme, suivi par un masque couvrant nez, bouche et gorge.

CNBC note de son côté que le merchandising lié au mouvement Black Lives Matter, notamment les t-shirts «I Can't Breathe» reprenant les dernières paroles de George Floyd, rencontre lui aussi un certain succès sur le site de e-commerce.

La «racial justice literature» est également commandée en masse: White Fragility: Why It's So Hard for White People to Talk About Racism est désormais classé en tant que best-seller, et How to Be an Antiracist ou We're Different, We're the Same, pour les enfants, apparaissent dans le top 10 des ventes de livres –voilà comment Amazon peut devenir un outil puissant mais inattendu dans les luttes les plus cruciales.

Pari sinistre

À Wall Street, ce sont les marchands d'armes –de poing ou d'assaut, munitions inclues– qui peuvent sourire à pleines dents. The Next Web, qui tient un index des valeurs boursières de ces entreprises (parmi lesquelles Smith & Wesson, Sturm, Ruger & Co. ou Axon, à l'origine du Taser) et le compare au Nasdaq, souligne qu'elles ne font pas qu'accompagner le rebond post-crise sanitaire et que leurs résultats surpassent ceux des valeurs technologiques.

Selon les observations du site, le cours de l'action Smith & Wesson a bondi de 27% entre le 30 mai et le 2 juin, tandis que celui de Sturm, Ruger & Co. grimpait de 14% et celui d'Axon de 28%.

Dans un pays fracturé, les investisseurs parient sur le fait que les manifestations pousseront une partie de la population à s'armer davantage –ce qui n'est pas forcément bon signe pour l'avenir du vivre-ensemble américain.

La peur que fait naître le mouvement de protestation chez une partie des Américain·es n'est toutefois pas la seule explication au phénomène. Les analystes du secteur avancent que la perspective de voir Joe Biden élu à la Maison-Blanche, avec des vues plus restrictives que Donald Trump sur les armes à feu, encourage certaines personnes à s'équiper avant que des régulations plus strictes ne soient éventuellement imposées.

En ce moment

Quand l'hybride pollue, le trou de l'ISS, le pari britannique du chômage massif, une journée sur korii.

Et Cætera

Quand l'hybride pollue, le trou de l'ISS, le pari britannique du chômage massif, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

La NASA va peut-être pouvoir reboucher le trou de la Station spatiale internationale

Tech

La NASA va peut-être pouvoir reboucher le trou de la Station spatiale internationale

Mais le faire semble plus risqué que ne pas s'en occuper.

Au Royaume-Uni, le pari de la terre brûlée face à la crise économique

Et Cætera

Au Royaume-Uni, le pari de la terre brûlée face à la crise économique

Le gouvernement assume une hausse massive du chômage afin de permettre à l'économie de se réajuster.