Le pays pourrait connaître une crise majeure du logement. | Tom Rumble via Unsplash
Le pays pourrait connaître une crise majeure du logement. | Tom Rumble via Unsplash

Aux États-Unis, des millions de foyers sont au bord de l'expulsion

La crise liée au Covid-19 a fait exploser le chômage et des millions de personnes ne peuvent plus payer leur loyer.

Le chômage aux États-Unis est hors de contrôle. Les entreprises ayant dû fermer à cause des risques liés à l'épidémie de Covid-19 ont licencié ou mis aux chômage partiel des millions d'Américain·es.

Le gouvernement fédéral a jusqu'ici sauvé les meubles en votant le CARES Act, qui garantit des chèques hebdomadaires de 600 dollars [512 euros] à toute personne touchant des allocations chômage, et impose un moratoire sur les expulsions.

Votées fin mars, ces mesures ne s'appliqueront plus à partir du mois d'août. Un nouveau plan de sauvetage est en passe d'être voté, mais la majorité républicaine entend réduire les allocations chômage et la poursuite de l'interdiction des expulsion reste incertaine. Cela arrive au moment où de nombreuses règles similaires touchent à leur fin au niveau des États.

Si rien n'est fait, ce sont donc des millions de citoyen·nes appauvri·es par la crise qui pourraient être expulsé·es de leur domicile. Un tiers des Américain·es n'ont pu payer leur loyer en juillet. D'après une étude de Stout Risius Ross, une firme de conseil, près de 12 millions de foyers risquent ainsi l'expulsion dans les quatre prochains mois.

Inégalités raciales

Parmi les 71 millions de personnes intérogées lors d'un sondage du bureau du recensement, 9 millions n'avaient «pas confiance en leur capacité à payer leur loyer le mois suivant», et 14 millions n'avaient que «peu confiance». À New York et Houston, c'est près d'un·e locataire sur trois qui doute d'être en mesure de s'acquitter à temps de son dû.

Ce sondage met aussi en avant les inégalités raciales. Les Afro-Américain·es et Latino-Américain·es sont surreprésenté·es dans la catégorie des personnes en proie au doute. Le sort s'acharne sur les Noir·es qui sont déjà 2,5 fois plus touché·es par le virus que le reste de la population.

Le Covid-19 Eviction Project estime quant à lui que 30 millions de locataires pourraient être concerné·es. Il reste toutefois difficile d'évaluer exactement le nombre d'évictions qui auront lieu.

L'État fédéral devrait de nouveau intervenir. Des vagues massives d'expulsion ne manqueraient pas de se répercuter sur les propriétaires, ce qui ne ferait que déplacer le problème. Le marché de l'immobilier s'en trouverait profondément déstabilisé, trop de maisons vides ayant tendance à faire baisser la valeur des biens.

En ce moment

Le nouveau Chromecast prouve que Netflix a déjà gagné la bataille du streaming

Biz

Le nouveau Chromecast prouve que Netflix a déjà gagné la bataille du streaming

Un bouton qui en dit long.

«Full Self-Driving»: Tesla lance un test grandeur nature (et c'est peut-être une mauvaise idée)

Tech

«Full Self-Driving»: Tesla lance un test grandeur nature (et c'est peut-être une mauvaise idée)

N'est-il pas un peu tôt pour baisser l'attention?

Le Royaume-Uni voulait son propre système GPS, mais n'a pas acheté les bons satellites

Tech

Le Royaume-Uni voulait son propre système GPS, mais n'a pas acheté les bons satellites

Une boulette à plus de 420 millions d'euros.