L'entreprise américaine a été obligée de rappeler sa flotte pour la deuxième fois en trois mois. | Apu Gomes / AFP
L'entreprise américaine a été obligée de rappeler sa flotte pour la deuxième fois en trois mois. | Apu Gomes / AFP

À San Francisco, Lyft retire ses vélos en libre-service après plusieurs départs de feu

L'entreprise suspecte un problème lié aux batteries.

En avril, Motivate, la société de vélos en libre-service rachetée en 2018 par Lyft, avait dû retirer toutes ses bicyclettes circulant à New York, San Francisco et Washington, D.C. à cause d'un problème de freins.

Quelques semaines après les avoir réintroduites à San Francisco sous le nom de Baywheels, l'entreprise a été contrainte de les retirer à nouveau, car plusieurs d'entre elles ont pris feu.

Le 27 juillet, Zach Rutta, un habitant de la ville, a posté sur Twitter une photo de l'un des vélos roses et noirs de Lyft, encore attaché à sa borne, visiblement calciné et partiellement fondu.

Après la publication le 31 juillet d'un témoignage similaire sur le site du San Francisco Examiner, Baywheels a annoncé rappeler sa flotte d'e-bikes.

Tendance à s'enflammer

Lyft assure qu'il n'y a pas eu de blessures causées par ces combustions et déclare avoir décidé de retirer ses vélos par «excès de prudence», «le temps d'enquêter et de mettre à jour la technologie utilisée pour nos batteries».

Si l'entreprise refuse d'écarter complètement la thèse du vandalisme, il ne serait pas non plus étonnant que les batteries aient pris feu sans raison apparente. Très largement utilisés, les accumulateurs lithium-ion ont une légère tendance à s'enflammer.

Par le passé, ce genre d'accident est arrivé à des cigarettes électroniques, des trottinettes, mais aussi à des produits de grandes marques, comme des smartphones Samsung ou des voitures Tesla.

Au-delà de l'anecdote, cette affaire met en lumière le peu de vérifications effectuées par les entreprises de véhicules en libre-service. Leur modèle économique reposant sur une croissance ultra-rapide, elles sont poussées à inonder les trottoirs du monde entier de centaines de milliers de vélos ou de trottinettes avant la concurrence, alors qu'elles ne maîtrisent pas toujours les aspects technologiques.

Souvent, le matériel mis en circulation n'est pas de fabrication maison. Bird et Lime, dont les trottinettes ont beaucoup fait parler d'elles, se contentent de transformer des modèles chinois et d'y apposer leur logo. Les freins défectueux de Lyft étaient eux aussi fabriqués par une entreprise tierce, Shimano.

En ce moment

Les failles de Zoom, le pari fou d'un vaccin, la relance chinoise, une journée sur korii.

Et Cætera

Les failles de Zoom, le pari fou d'un vaccin, la relance chinoise, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

3M sera bientôt capable de fabriquer 2 milliards de masques par an

Tech

3M sera bientôt capable de fabriquer 2 milliards de masques par an

Le conglomérat met actuellement en œuvre sa capacité de pointe pour tenter de répondre à la demande.

En Chine, des coupons de réduction pour relancer l'économie

Biz

En Chine, des coupons de réduction pour relancer l'économie

Le plus dur de l'épidémie derrière lui, l'État chinois pousse sa population à renouer avec la consommation.