Grand Theft Auto en a dans le coffre. Le chiffre d'affaires de Take-Two Interactive est en hausse de 49% par rapport à l'année précédente. | Take-Two
Grand Theft Auto en a dans le coffre. Le chiffre d'affaires de Take-Two Interactive est en hausse de 49% par rapport à l'année précédente. | Take-Two

Grand Theft Auto V s'est vendu à 110 millions d'exemplaires

Titre phare de Rockstar, le jeu est l'un des objets pop les plus vendus de l'histoire. Preuve que le jeu vidéo se porte bien.

Avengers: Endgame peut légitimement rouler des mécaniques et étaler ses fortunes platinées à la face du monde. Avec plus de 2,5 milliards de dollars (2,23 milliards d'euros) de recettes dans le monde, sans compter l'inflation ni le nombre de tickets vendus, le film des frères Russo a laissé derrière lui le record de Titanic et devrait faire de même avec celui d'Avatar (2,8 milliards de dollars).

Le casse du siècle

Mais si l'on s'en tient aux records, l'un des plus solides rivaux du studio n'est peut-être pas à chercher du côté du cinéma mais plutôt dans le champ du jeu vidéo. Take-Two Interactive a annoncé lors de la publication de ses derniers résultats avoir écoulé au total 110 millions d'exemplaires de Grand Theft Auto V depuis sa sortie en 2013.

Le jeu phénomène est un mastodonte de l'industrie du divertissement qu'Hollywood peut sans doute regarder avec beaucoup d'envie –GTA V est le troisième jeu vidéo le plus vendu de l'histoire, derrière Tetris (170 millions) et Minecraft (154 millions).

Plus récent car paru l'an passé, le second épisode de l'autre phénomène du studio Rockstar, Red Dead Redemption s'est écoulé à 24 millions d'exemplaires depuis sa sortie fin octobre 2018. Sa version en ligne continuant à progresser, les revenus ne se tariront a priori pas dans les prochains mois.

Avec d'autres cartons comme NBA 2K19 (9 millions d'exemplaires) et quelques bonnes surprises (Civilisation VI), Take-Two peut donc regarder l'année fiscale écoulée avec la même satisfaction que Disney, producteur d'Avengers: Endgame. Son chiffre d'affaires s'établit à 2,67 milliards de dollars, en hausse de 49% par rapport à l'année précédente, et son profit net à 333 millions de dollars, en hausse de 92%.

Cocorico

En France, le géant multinational Ubisoft a également publié ses résultats, sans doute le sourire aux lèvres et, au cœur, la satisfaction du travail bien fait: comme Take-Two, l'entreprise qui a vaillamment résisté aux assauts inamicaux de Vincent Bolloré continue de croître à un joli rythme.

Sur l'année fiscale, son chiffre d'affaires s'est établi à 1,84 milliard d'euros. La rentabilité de la firme, présentée comme record, est en hausse de 4,7%. Hors plateformes mobiles, Ubisoft compte dans le monde 100 millions de gamers en activité sur l'un ou l'autre de ses titres.

Rainbow Six Siege, grande réussite en ligne et titre important de la scène e-sport, a rapporté plus d'un milliard d'euros depuis son lancement et compte désormais plus de 45 millions de personnes qui y jouent régulièrement: un nombre énorme. L'avenir? Sans doute aussi brillant: Ubisoft explique que quatre titres «AAA», les blockbusters du domaine, seront annoncés dans les prochains mois.

L'un est déjà connu depuis mi-mai, Ghost Recon: Breakpoint. Les trois autres devraient être de bonnes surprises pour les adeptes du jeu: on parie sur un Splinter Cell très réclamé ou un prochain Assassin's Creed, que la rumeur dit se dérouler dans les contrées et aux temps de la mythologie nordique.

Dans tous les cas, ce sont là aussi des œuvres qui taillent des croupières au cinéma, aux séries et aux autres activités de divertissement –le temps dont dispose chaque individu n'est pas extensible à l'infini.

En ce moment

Des squelettes à vendre sur Insta, une app pour la PMA, des milliards en data, l'éthique des cyborgs, c'était aujourd'hui sur korii.

Et Cætera

Des squelettes à vendre sur Insta, une app pour la PMA, des milliards en data, l'éthique des cyborgs, c'était aujourd'hui sur korii.

(Et plein d'autres choses aussii.)

Augmenter l'humanité, pourquoi pas? Encore faut-il se poser les bonnes questions

Et Cætera

Augmenter l'humanité, pourquoi pas? Encore faut-il se poser les bonnes questions

Avant de fusionner avec les machines il importe de bien (re)définir ce qui relève de l'être humain.

Le florissant commerce de restes humains sur Instagram

Et Cætera

Le florissant commerce de restes humains sur Instagram

Cantonné à eBay jusqu'à son interdiction, l'achat-vente de squelettes décorés se réfugie dans le flou juridique du réseau social.