Un livreur Amazon à Hawthorne, en Californie, le 22 février 2021. | Patrick T. Fallon / AFP
Un livreur Amazon à Hawthorne, en Californie, le 22 février 2021. | Patrick T. Fallon / AFP

Un imposteur à bord d'un van Amazon rôde dans New York

Cambrioleur, livreur créatif, policier, manigances d'Amazon? Le mystère est entier.

Pourquoi un livreur Amazon chargerait-il des barrières métalliques de voirie dans son camion? C'est la question que se sont posée les membres de NextDoor, un réseau social de voisinage, après qu'un Brooklynois a posté la vidéo d'un livreur volant manifestement des barrières de la ville.

Les livreurs Amazon étant plutôt supposés décharger, l'utilisateur de NextDoor a demandé à celui-ci ce qu'il faisait. L'intéressé a répondu que «la ville lui a demandé de les ramener».

Seulement, Amazon affirme de son côté que «le véhicule dans la vidéo est contrefait et nous travaillons activement avec le NYPD qui mène une investigation sur l'incident». Comme le souligne Vice, si Amazon dit vrai, le véhicule est extrêmement bien imité. Créer une camionnette de ce type afin de mener ses activités criminelles nécessiterait beaucoup d'organisation: il faudrait notamment la peindre de la bonne couleur et se procurer les autocollants géants pour les flancs et l'arrière du véhicule.

Si ce pourrait être une couverture idéale pour un cambriolage, cela semble représenter des efforts démesurés pour voler quelques barrières. Or, comme l'explique le New York Post, ce ne sont pas n'importe quelles barrières.

#SaccageNewYork

Le matériel volé servait à bloquer l'accès aux voitures dans le cadre du programme Open Streets, qui pendant la pandémie autorise certaines rues à se transformer en espaces piétons où les commerces peuvent installer terrasses et étalages.

Ce programme a divisé les riverains de la Grosse Pomme jusqu'à tourner au conflit ouvert entre piétons ravis et automobilistes excédés par les détours forcés. À tel point que certains véhicules enfonçaient carrément les barrières.

Après l'incident du mystérieux van, l'organisation de quartier qui supervisait l'ouverture de la rue en question a annoncé sur Twitter qu'elle devait se résoudre à suspendre son Open Street «après des semaines de vandalisme et de harcèlement».

Une explication logique serait qu'un employé d'Amazon, que les rues fermées ralentissaient dans sa tournée, aurait subtilisé les barrières. Mais dans ce cas, l'entreprise célèbre pour la surveillance étroite de ses employés devrait savoir si l'un de ses véhicules était présent sur les lieux à l'heure de l'incident. Cela dit, Amazon est aussi connue pour mentir sur ses pratiques internes.

Une théorie populaire circule sur NextDoor: l'individu mystère serait en réalité un policier à bord d'un camion d'ordinaire utilisé pour des opérations sous couverture. Se planquer dans de faux véhicules Google ou utiliser de faux cartons Amazon est en effet une technique utilisée par la police. Mais pourquoi envoyer un agent déguisé plutôt qu'un agent de voirie? Le mystère reste entier.

En ce moment

Votre vieille voiture vaut désormais plus cher que quand vous l'avez achetée

Biz

Votre vieille voiture vaut désormais plus cher que quand vous l'avez achetée

L'occasion fait le larron.

Grosse, grosse frayeur pour la Station spatiale internationale

Tech

Grosse, grosse frayeur pour la Station spatiale internationale

Le module russe Nauka a donné quelques sueurs très froides à la Nasa.

«Link rot»: quand le web pourrit de l'intérieur

Et Cætera

«Link rot»: quand le web pourrit de l'intérieur

Des pans entiers du savoir humain tombent dans l'oubli.