Entre 2019 et 2030, le nombre d'abonné·es des plateformes de streaming musical devrait presque quadrupler. | Austin Neill via Unsplash
Entre 2019 et 2030, le nombre d'abonné·es des plateformes de streaming musical devrait presque quadrupler. | Austin Neill via Unsplash

Qui a dit que l'industrie musicale était morte et enterrée?

Son chiffre d'affaires pourrait doubler d'ici à 2030.

L'industrie de la musique, en particulier celle enregistrée, a sans doute été la plus bouleversée par la numérisation de nos consommations culturelles. Peu ou mal préparée, elle a mal vécu l'arrivée du MP3 et du téléchargement illégal, l'effondrement des supports physiques qui en a résulté, et elle cherche encore un modèle de rétribution pérenne dans un contexte d'explosion du streaming.

Mais la musique reste la musique, un besoin vital pour nombre d'êtres humains, et après la casse vient la renaissance: Goldman Sachs prévoit que le secteur dans son ensemble doublera en valeur d'ici à la fin de la décennie.

La banque d'investissement note bien entendu que la crise sanitaire actuelle et le confinement qu'elle a imposé au monde sont une claque supplémentaire pour les acteurs du disque comme pour ceux du live. En 2020, l'industrie devrait voir ses revenus fondre de 25% au total, plombée par une chute logique de 75% de ceux liés au spectacle vivant.

Mais à plus long terme, le développement continu de la base d'abonné·es aux plateformes de streaming, la demande croissante en contenus musicaux et évènements en direct, les nouvelles possibilités de licence et les évolutions réglementaires ouvriraient de beaux horizons au secteur musical.

1,2 milliard d'abonnements payants

Selon les estimations de Goldman Sachs, l'industrie musicale resprésenterait ainsi 126 milliards d'euros en 2030, contre 68,7 milliards en 2019.

La banque table en outre sur 1,2 milliard d'abonnements payants aux plateformes de streaming à cette échéance –soit, calcule CNBC, un quasi-quadruplement des 341 millions d'abonné·es de 2019.

Cet optimisme a apparemment été entendu par les investisseurs. Warner Music Group, qui a fait début juin son retour à Wall Street après neuf ans d'absence, a vu le cours de son action grimper de 8% le jour de sa réintroduction sur le marché.

Le résultat est dans la fourchette haute de ce qu'espéraient les executives à la manœuvre de la plus grosse IPO américaine depuis le début de l'année, effectuée en pleine pandémie.

En ce moment

Le vaccin Johnson & Johnson sortira-t-il le monde de la crise?

Biz

Le vaccin Johnson & Johnson sortira-t-il le monde de la crise?

Les études sur son efficacité sont attendues ces prochains jours, mais ses caractéristiques pourraient tout changer.

Lavo, la première batterie à hydrogène pour les particuliers

Tech

Lavo, la première batterie à hydrogène pour les particuliers

Une solution séduisante sur le papier, moins dans la réalité.

Gloire et décadence de Mike Lindell, roi de l'oreiller et fervent soutien de Trump

Et Cætera

Gloire et décadence de Mike Lindell, roi de l'oreiller et fervent soutien de Trump

La fidélité du PDG de MyPillow au président déchu pourrait lui coûter très cher.