Kyle Giersdorf, connu sous le nom de «Bugha», fête son titre au stade Arthur Ashe de New York, le 28 juillet 2019. | Mike Stobe / Getty Images / AFP 
Kyle Giersdorf, connu sous le nom de «Bugha», fête son titre au stade Arthur Ashe de New York, le 28 juillet 2019. | Mike Stobe / Getty Images / AFP 

Un Américain de 16 ans devient champion du monde de «Fortnite» et empoche 3 millions de dollars

Une simple participation à la finale du tournoi assurait de repartir avec 50.000 dollars.

L'e-sport, ça rapporte. Dimanche 28 juillet, à seulement 16 ans, Kyle Giersdorf est devenu le premier champion du monde en solo du jeu vidéo Fortnite et a empoché à ce titre 3 millions de dollars, soit près de 2,7 millions d'euros.

Le sacre du jeune Américain a clos la première Coupe du monde de Fornite, dont la phase finale se déroulait à New York.

En trois jours de compétition, le studio américain Epic Games, qui édite le jeu vidéo, a distribué quelque 30 millions de dollars de prix. Chacun·e des 200 pros qualifié·es a reçu au moins 50.000 dollars (45.000 euros).

Un stade monstrueux, des strass et des paillettes, des commentateurs euphoriques et beaucoup d'argent: le tournoi offrait une nouvelle preuve de la professionnalisation de l'e-sport et de l'intérêt grandissant pour un secteur en plein essor, qui n'en est encore qu'à ses débuts.

Bulle spéculative

En tout, Epic Games a mis 100 millions de dollars (90 millions d'euros) sur la table pour les différentes compétitions Fortnite organisées en 2019. On vous le dit, il y a des sous à se faire –même si ce n'est pas du goût de tout le monde.

Des spécialistes du jeu vidéo remettent en cause les sommes faramineuses dépensées et le modèle économique de l'e-sport. L'industrie n'hésiterait pas à bidonner les chiffres d'audience afin d'attirer les investisseurs et les sponsors, ce qui ferait gonfler une belle bulle spéculative prête à exploser.

Dans une longue enquête publiée le 23 mai 2019 sur le site Kotaku, la journaliste Cecilia D'Anastasio s'était déjà penchée sur l'économie soi-disante florissante de l'e-sport, qui brasse des sommes toujours plus importantes sans que l'on sache très bien quels bénéfices à moyen et à long terme sont effectivement réalisés.

En ce moment

229 millions à la poubelle, le coup de grâce pour Intel, les mini-nukes de Trump, une journée sur korii.

Et Cætera

229 millions à la poubelle, le coup de grâce pour Intel, les mini-nukes de Trump, une journée sur korii.

Le récap' du jour.

TSMC prépare des puces en 3 nanomètres: le coup fatal pour Intel?

Tech

TSMC prépare des puces en 3 nanomètres: le coup fatal pour Intel?

Le géant américain est dans une position très délicate.

Dans l'urgence, la Maison-Blanche relance le mini-nucléaire militaire et spatial

Tech

Dans l'urgence, la Maison-Blanche relance le mini-nucléaire militaire et spatial

Des micro-centrales près de chez vous.