Ces petites créatures peuvent rapporter gros. | Sky Mavis
Ces petites créatures peuvent rapporter gros. | Sky Mavis

Les jeux vidéo veulent vous mettre au boulot (et faire gagner de l'argent)

Mais les gamers sont en colère.

Décidément, pas un seul domaine ne semble pouvoir être épargné par la fièvre des NFT. Les jeux play-to-earn, basés sur la blockchain, permettent de jouer pour gagner de l'argent, des cryptomonnaies... et désormais des NFT (non-fungible tokens, jetons non fongibles).

Le principe est simple: on ne joue plus seulement pour gagner des équipements et des niveaux, comme dans un jeu classique, mais pour acquérir la propriété d'un élément unique du jeu, dont l'acte de possession est inscrit dans la blockchain.

Le jeu Axie Infinity, par exemple, propose aux joueurs de collectionner des petits animaux mignons et colorés, baptisés Axies. Les créatures s'opposent ensuite dans un combat afin de remporter ces bidules à collectionner, sous forme de NFT.

Certains joueurs ont gagné des fortunes grâce à ces éléments à la rareté savamment entretenue. En 2021, selon Bitcoin.com, les jeux play-to-earn représentaient 25 des 2.000 milliards de dollars que pèse le marché des cryptos.

En décembre, Peter Molyneux, créateur entre autres de Populous ou de Fable, a replacé son dernier bébé, Legacy, sous le feu des projecteurs en le convertissant en jeu play-to-earn adossé à la blockchain. Il aurait ainsi vendu pour plus de 47 millions d'euros de NFT, d'après les calculs d'Ars Technica, le tout avant même la sortie officielle du jeu.

La grogne

Là où certains sont ravis d'utiliser les jeux pour s'assurer de nouveaux revenus, comme ce joueur présenté par Business Insider disant gagner en moyenne 148 dollars par jour, d'autres gamers sont plus remontés. En plus de la confusion créée entre plaisir et travail, ils dénoncent le manque total de plus-value ludique.

Car il n'y a finalement aucun avantage: rien de nouveau en matière d'expérience de jeu, seulement de la poudre aux yeux cosmétique. L'intérêt reste avant tout purement financier, voire spéculatif: le détenteur du NFT peut espérer tirer des profits lors de sa revente.

Le marché de la revente d'objets numériques de jeu vidéo n'a pas attendu la blockchain pour exister; les NFT permettent seulement aux éditeurs de garder ce marché sous contrôle. Certains vont même jusqu'à comparer les prix gonflés des NFT à de véritables pyramides de Ponzi numériques.

En décembre, les fans du très attendu S.T.A.L.K.E.R. 2 se sont mobilisés en masse sur Reddit pour exprimer leur mécontentement concernant l'intégration de NFT à leur jeu préféré. Leurs protestations ont fini par faire flancher l'éditeur, qui a annoncé sur Twitter retirer tout concept de NFT du jeu. À quand un syndicat des gamers?

En ce moment

La dette créée par Elon Musk pourrait tuer Twitter

Biz

La dette créée par Elon Musk pourrait tuer Twitter

Les bots ne sont sans doute pas le vrai problème.

Bières, appâts de pêche et grenades: les folles transformations des drones ukrainiens

Tech

Bières, appâts de pêche et grenades: les folles transformations des drones ukrainiens

Lorsqu'il s'agit de tuer, l'imagination n'a aucune limite.

🔥 Les gros canons qui changent la guerre 🔫 Ukraine et trafic d'armes 🛢️ Les nouvelles fortunes du pétrole, hier sur korii.

Et Cætera

🔥 Les gros canons qui changent la guerre 🔫 Ukraine et trafic d'armes 🛢️ Les nouvelles fortunes du pétrole, hier sur korii.

Quatre articles pour voir le monde sous un autre jour.