Dans ce burger, un steak haché végétal Beyond Meat. | Ofer Kor via Wikimedia Commons
Dans ce burger, un steak haché végétal Beyond Meat. | Ofer Kor via Wikimedia Commons

Le marché de la viande sans viande pourrait atteindre 140 milliards de dollars

Le végétal va rapporter beaucoup de blé.

Le marché est encore naissant, mais il est prometteur: selon les analystes de Barclays spécialisés dans l'agroalimentaire et la restauration, la viande alternative, c'est-à-dire la viande sans viande –à base de protéines végétales ou de cellules souches– pourrait peser, dans les dix ans à venir, près de 140 milliards de dollars (environ 125 milliards d'euros).

Leurs estimations tablent sur une croissance rapide, jusqu'à capter 10% du 1,4 billion de dollars du marché mondial de la viande traditionnelle, donc animale.

«Cette tendance perdurera»

«Bien que nous pensons actuellement que de nombreux obstacles empêchent encore de créer des substituts aux produits carnés préférés des consommateurs (comme le steak et le t-bone), ce qui a déjà été réalisé du côté des steaks hachés, saucisses et burgers sans viande a été plébiscité par le public, écrivent-il. La viande de laboratoire est encore loin des rayons des supermarchés, mais les protéines végétales gagnent du terrain, et nous prévoyons que cette tendance perdurera.»

Une analyse optimiste produite trois semaines après l'entrée en bourse réussie de Beyond Meat, entreprise californienne à l'origine du steak haché végétal le plus proche actuellement de l'original carné.

Introduite à Wall Street à 25 dollars l'unité, l'action a pris 160% en une journée, et se monnaye désormais à 77 dollars environ, soit à près de 200% de sa côte initiale.

En ce moment

Le remdesivir, médicament douteux mais gros profits

Biz

Le remdesivir, médicament douteux mais gros profits

La molécule de Gilead lui a rapporté 873 millions de dollars, malgré une efficacité contestable.

Quel gouvernement pour Mars?, l'IPO record d'Ant Group, Apple se plante, une journée sur korii.

Et Cætera

Quel gouvernement pour Mars?, l'IPO record d'Ant Group, Apple se plante, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Elon Musk veut (littéralement) faire la loi sur Mars

Et Cætera

Elon Musk veut (littéralement) faire la loi sur Mars

Selon le patron de SpaceX, une fois colonisée, la planète rouge n'obéira à aucune loi ou gouvernement terrien.