Le Sundae de la discorde. | Courtney Cook via Unsplash

Le Sundae de la discorde. | Courtney Cook via Unsplash

Les machines à glace en rade de McDonald's pourraient lui coûter très, très cher

Les McFlurry sont au centre d'un étonnant méga-procès.

Une petite start-up va-t-elle coûter près d'un milliard de dollars à la plus grande enseigne de fast-food au monde? C'est en tout cas la somme (811 millions d'euros) que réclame Kytch à McDonald's, dans une plainte déposée ce mercredi 2 mars 2022.

Tout a commencé en 2020, lorsque Kytch a commercialisé un gadget à installer dans les machines à glace de la chaîne afin de pouvoir les contrôler à distance et suggérer des solutions de réparation en cas de panne.

Les machines à McFlurry sont célèbres pour leur pannes à répétition; c'est même devenu une blague parmi la clientèle du fast-food américain et l'objet d'une drôle d'application cartographiant en temps réel les restaurants états-uniens où elles fonctionnent.

Le gadget de Kytch a donc logiquement rencontré un joli succès auprès des franchisés. D'autant que, comme le racontait korii. en avril 2021, ces machines ne sont pas conçues par McDo mais par Taylor, une entreprise qui facture les frais d'entretien et de maintenance.

Las, les ambitions de Kytch ont été écrasées lorsque McDonald's est intervenu pour interdire à ses restaurants d'utiliser le gadget, sous prétexte qu'il vole «des informations confidentielles» et peut «infliger de graves blessures aux techniciens».

Guérilla judiciaire

Ce courrier interne aurait pu signer la mort de Kytch, mais David ne compte pas se laisser faire et a décidé d'attaquer Goliath en justice. Sa première cible a été Taylor, le fabricant des machines. Kytch l'accuse d'avoir volé ses secrets industriels en étudiant son gadget afin de copier ses fonctionnalités. En effet, McDonald's a annoncé une nouvelle machine à glaces dotée de fonctions similaires.

Ce premier procès va essentiellement servir à récupérer des munitions pour leur véritable ambition: traîner McDonald's devant les tribunaux. Car, comme le confirment les 800 pages de courriels et documents internes obtenus lors de cette première procédure, c'est bien McDonald's plus que Taylor qui a oeuvré à mettre Kytch hors circuit.

Dans un mail à un collègue, un cadre de Taylor s'estime même «un peu choqué» de la sévérité du géant des fast-foods. Le principal argument de McDonald's est que Kytch permet d'actionner la machine à distance, ce qui pourrait être très dangereux si quelqu'un est en train de la nettoyer ou la réparer.

Seulement, Kytch affirme que son produit est non seulement en règle vis-à-vis des réglementations de sécurité, mais que l'ouverture de la machine arrête de surcroît mécaniquement son moteur, et que la main d'un employé ne peut donc pas s'y retrouver piégée.

La start-up reproche aussi à McDonald's d'avoir fait du zèle en incitant d'autres enseignes, telles Coca-Cola et Burger King, à prendre des mesures similaires contre son boîtier.

Selon Kytch, ces mesures ont détruit les espoirs de croissance qu'elle estime à 900 millions de dollars (811 millions d'euros): une estimation certainement très optimiste, mais qui pourrait tout de même coûter cher à McDonald's.

En ce moment

🔫 De l'importance des gros canons 💣 Le coup d'État contre Poutine 🐦 Elon Musk qui plombe Twitter: l'hebdo de korii.

Et Cætera

🔫 De l'importance des gros canons 💣 Le coup d'État contre Poutine 🐦 Elon Musk qui plombe Twitter: l'hebdo de korii.

Dix (courts) articles pour voir le monde d'un autre œil et chasser l'ennui de votre dimanche.

🔥 Et si l'Ukraine envahissait la Russie? ⚡ Les douteux lasers russes anti-drones 🏃 La course à l'exaflop, hier sur korii.

Et Cætera

🔥 Et si l'Ukraine envahissait la Russie? ⚡ Les douteux lasers russes anti-drones 🏃 La course à l'exaflop, hier sur korii.

Quatre articles pour comprendre le monde autrement.

Supercalculateurs: les États-Unis courent derrière une Chine triomphante

Tech

Supercalculateurs: les États-Unis courent derrière une Chine triomphante

Géopolitique et concours de bits.