Une bien inquiétante vision. | Astrid Stawiarz / Getty Images North America / AFP
Une bien inquiétante vision. | Astrid Stawiarz / Getty Images North America / AFP

L'«oracle de Wall Street» s'inquiète d'un krach imminent

Selon la star du «Big Short» Michael Burry, cryptos et «meme stocks» pourraient s'effondrer.

Rendu célèbre sous les traits de Christian Bale dans le film The Big Short, Michael Burry fait partie de la poignée de traders qui avaient anticipé la crise des subprimes en 2008 et étaient parvenus à gagner des millions en pariant sur l'effondrement du marché de l'immobilier.

Désormais à la tête de Scion Asset Management, l'Américain pense avoir identifié la raison du prochain potentiel krach: l'engouement irrationnel pour les cryptomonnaies et les investissements devenus des mèmes sur internet.

«Tout ce que l'engouement/spéculation fait, c'est attirer les investisseurs particuliers avant le krach géant. [...] Quand les cryptos s'effondreront par billions et les actions trolls par milliards, les pertes de #MainStreet atteindront la taille de pays entiers. L'histoire n'a pas changé», a ainsi estimé Burry sur Twitter.

«Main Street» est le surnom donné à la partie de la bourse constituée de «retail investors», ou investisseurs particuliers –il parle donc des actions détenues par monsieur Tout-le-Monde. Par opposition, Wall Street est constituée de professionnels et d'investisseurs institutionnels.

Main Street vs. Wall Street

Paradoxalement, Michael Burry est en partie responsable du plus important des «investissements mèmes». L'une des raisons pour laquelle les traders amateurs organisés sur le subreddit r/WallStreetBets se sont saisis des actions GameStop (GME) en janvier 2021 est que le patron de Scion avait parié sur la hausse de GameStop dès 2019.

En voyant l'engouement créé par sa position, il avait rapidement averti les investisseurs trop enthousiastes. «Si j'ai mis GME sur votre radar et que vous vous en êtes bien sortis, je suis content pour vous. Par contre, ce qui se passe en ce moment –il devrait y avoir des répercussions légales et régulatrices– est non naturel, fou et dangereux.»

Si l'épisode GameStop a montré que Main Street est capable de faire la nique à Wall Street, les retail investors restent des amateurs peu préparés à un krach majeur. En 2020, un suicide avait illustré le danger que représente la spéculation pour les néophytes.

Poussé par l'essor des applications de trading gratuites et faciles d'utilisation, le trading amateur a fait partie des hobbies qui ont connu une incroyable popularité pendant la pandémie. Les cryptos ont également bénéficié d'un important gain d'intérêt, notamment le bitcoin qui a atteint des sommets, en partie propulsé par Elon Musk, très influent auprès des neo-spéculateurs d'internet.

Burry est d'ailleurs peu convaincu par la pérennité de la réussite du milliardaire. Depuis le 31 mars 2021, Scion Asset Management détient un pari à 438 millions contre 800.100 actions Tesla.

En ce moment

Bloomberg révèle les chiffres secrets et fous de «Squid Game»

Biz

Bloomberg révèle les chiffres secrets et fous de «Squid Game»

Le site a eu accès à de rares chiffres internes sur le phénomène, un hit à 900 millions de dollars pour Netflix.

L'incroyable histoire d'Oxcart, l'avion le plus rapide jamais conçu

Tech

L'incroyable histoire d'Oxcart, l'avion le plus rapide jamais conçu

Le Lockheed A-12 n'a été utilisé que par la CIA durant la Guerre froide.

L'entourloupe de la «shrinkflation», menace sur l'éolien, la surprise hypersonique chinoise, une journée sur korii.

Et Cætera

L'entourloupe de la «shrinkflation», menace sur l'éolien, la surprise hypersonique chinoise, une journée sur korii.

Quatre articles pour jeter un autre regard sur le monde.