Daniel Craig reprendra son rôle du détective Benoit Blanc dans la suite d'À couteaux tirés, à paraître sur Netflix. | Claire Folger / Lionsgate

Daniel Craig reprendra son rôle du détective Benoit Blanc dans la suite d'À couteaux tirés, à paraître sur Netflix. | Claire Folger / Lionsgate

Les films Netflix peuvent-ils concurrencer Disney et Warner?

Avec la fermeture des salles, la VOD est devenue partie intégrante de la stratégie de diffusion des blockbusters.

L'industrie du cinéma traverse en ce moment une période inédite dans son histoire. La fermeture des salles dans le monde entier a complètement bouleversé le calendrier des sorties et forcé les producteurs de blockbusters à jongler entre reports et sorties directement en VOD.

Disney (Marvel, Star Wars) et Warner (DC, Godzilla) en ont profité pour peaufiner la synergie entre leur production cinéma et leurs services de streaming respectifs. Warner Bros a sorti Wonder Woman 1984 et Godzilla vs Kong en salle et sur HBO max au même moment. Disney a fait de même pour Mulan et bientôt Black Widow.

C'est une nouvelle source d'inquiétude pour Netflix, qui dispose d'une confortable avance sur la concurrence, mais dont les parts de marché s'érodent. Jusqu'ici, la plateforme a préféré mettre en avant ses films taillés pour recevoir des récompenses prestigieuses, comme Roma d'Alfonso Cuarón, The Irishman de Martin Scorsese ou Mank, de David Fincher.

Seulement, après cette année, le risque est que les internautes s'attendent à trouver sur leurs plateformes VOD les tout derniers blockbusters, et ce dès leur sortie. Or, si une poignée de créations originales parviennent à s'y glisser chaque année, le top des plus grands succès cinéma est systématiquement trusté par des franchises, dont Netflix ne dispose pas vraiment.

Netflix sort le carnet de chèques

L'entreprise s'agite donc afin de mettre rapidement sur pied des longs-métrages ayant le potentiel de devenir des franchises, en les confiant à des talents sortis des écuries Disney et Warner.

Plus tôt cette année, Netflix a déboursé 465 millions de dollars (387 millions d'euros) pour acheter les deux suites d'À couteaux tirés, la comédie policière réalisée en 2019 par Rian Johnson (Star Wars). Ironiquement, À couteaux tirés fait partie des rares succès récents à n'être ni une suite, ni un remake, ni une adaptation.

Army of the Dead, un film de zombies dirigé par Zack Snyder (Batman v Superman, Justice League) va sortir en mai, et un prequel est déjà prévu. The Gray Man, un film d'action-espionnage réalisé par les frères Russo (Avengers: Endgame) qui mettra à l'affiche les superstars Chris Evans (Captain America) et Ryan Gosling, a été conçu comme le premier d'une série.

Attention toutefois, penser un film uniquement comme la première pierre d'une future franchise ou d'un univers partagé peut parfois décevoir en laissant une sensation d'inabouti. D'autres s'y sont déjà brûlé les doigts.

Netflix se heurtera aussi à son modèle de rémunération. Pour les acteurs et actrices superstars, le streaming est beaucoup moins intéressant puisque sans box-office, pas de clause d'intéressement.

En ce moment

Comment les cryptos contaminent Wall Street

Biz

Comment les cryptos contaminent Wall Street

Les portefeuilles se remplissent de cryptomonnaies, et des risques qui y sont associés.

Après des mois sans voler, les pilotes multiplient les erreurs

Et Cætera

Après des mois sans voler, les pilotes multiplient les erreurs

La pandémie a considérablement ralenti les vols commerciaux et les équipages ont un peu perdu la main.

Les camions qui roulent au GNL polluent plus que le diesel

Tech

Les camions qui roulent au GNL polluent plus que le diesel

«L'énergie fossile la plus propre du monde» n'est pas si écolo que ça…