L'or a toujours été une valeur refuge en cas de récession, comme ce fut le cas à la suite des chocs pétrolier: le prix de l'once avait bondi de 2.000% en neuf ans. | Stevebidmead via Pixabay
L'or a toujours été une valeur refuge en cas de récession, comme ce fut le cas à la suite des chocs pétrolier: le prix de l'once avait bondi de 2.000% en neuf ans. | Stevebidmead via Pixabay

L'or promis à un brillant avenir

Selon les analystes, le prix de l'once pourrait progresser de 30% l'an prochain.

Actuellement aux alentours de 1.500 dollars l'once, le prix de l'or pourrait s'envoler l'année prochaine et atteindre 2.000 dollars l'once, soit 30% d'augmentation. Ces prévisions, ce sont celles de l'Independent Strategy, un cabinet londonien de conseil en investissement, qui précise que le cours devrait atteindre les 1.600 dollars d'ici à la fin de l'année.

«L'or est une bonne alternative car il est sûr, et parce que le détenir ne coûte rien, comparé aux taux négatifs que l'on doit maintenant payer lors des dépôts», a expliqué David Roche à CNBC. En septembre, la Fed a réduit ses taux directeurs de 0,25%, les ramenant dans une fourchette de 1,75% à 2%. La banque centrale européenne, elle, a abaissé son principal taux au chiffre record de -0,5% en septembre.

Valeur refuge

Considérée comme une valeur refuge, l'or représente par ailleurs un investissement généralement peu risqué et qui permet de rester à l'abri en cas de crise financière, de mauvaises tendances des marchés ou de tensions géopolitiques accrues.

«En 1971, quelques trimestres avant le premier choc pétrolier de 1973, l'once d'or [soit 31,1 grammes de métal jaune] valait 37 dollars. En 1974, juste après le premier choc pétrolier, cette même once d'or est montée à 200 dollars. En 1980, juste après le second choc pétrolier, elle a flambé à plus de 800 dollars (850 dollars au plus haut), soit une explosion de 2.000% en neuf ans!», rappelait l'écononomiste Marc Touati à Capital en juin.

En ce moment

Fraude fiscale aux États-Unis: «Faites ce que je dis, pas ce que je fais»

Biz

Fraude fiscale aux États-Unis: «Faites ce que je dis, pas ce que je fais»

HSBC vient d’être pénalisée de 172 millions d'euros par les États-Unis –un pays plus tendre avec ses propres États.

Environ 45 millions d'euros du denier de Saint-Pierre servirait à équilibrer le budget du Vatican

Biz

Environ 45 millions d'euros du denier de Saint-Pierre servirait à équilibrer le budget du Vatican

Seuls 10% des dons recueillis reviendraient à des causes charitables, selon le Wall Street Journal.

The Pirate Bay tente une percée dans le monde du streaming

Et Cætera

The Pirate Bay tente une percée dans le monde du streaming

Le site de téléchargement illégal serait en train de mettre au point cette nouvelle option.