En Grande-Bretagne, la facture de chauffage des foyers devrait grimper de 2 milliards de livres, en raison notamment du télétravail. | Andrew Neel via Unsplash
En Grande-Bretagne, la facture de chauffage des foyers devrait grimper de 2 milliards de livres, en raison notamment du télétravail. | Andrew Neel via Unsplash

Pouvez-vous vous faire rembourser le télétravail par votre entreprise?

Chauffage, électricité, matériel: le travail à la maison représente un coût important.

2 milliards de livres [2,2 milliards d'euros]. Telle est la hausse des factures électriques qu'anticipent les foyers britanniques cet hiver en raison du recours accru au télétravail. Ainsi, la note d'électricité de Gareth* a doublé depuis qu'il travaille à domicile, rapporte Wired.

Depuis la mise en place d'un confinement (très) partiel, les foyers britanniques affichent en moyenne douze appareils allumés en permanence, soit une hausse de 17% par rapport à mars. Pour les personnes en télétravail, les dépenses d'électricité devraient augmenter de 18%, pour un total d'environ 700 livres [772 euros].

De plus en plus de voix s'élèvent désormais pour que les employeurs prennent en charge ces frais –ainsi que l'ensemble des dépenses supplémentaires engendrées par le télétravail– dans la perfide Albion.

En France, un flou artistique

Quid de la France? En principe, l'employeur est tenu de prendre en charge les frais associés au télétravail: mobilier et matériel informatique (si vous n'en disposez pas déjà), achat de fournitures... Les factures d'électricité rentrent normalement dans le champ des frais d'occupation, remboursables eux aussi.

Oui, mais: «Pour ce qui est du télétravail réalisé exceptionnellement durant l'épidémie de Covid-19, la prise en charge de ces frais [d'occupation] n'est pas justifiée si des locaux professionnels sont mis à votre disposition par votre employeur en temps normal», explique le site DémarchesAdministratives.fr.

Un point de vue contesté par l'avocat spécialisé Albin Taste: «La jurisprudence qui s'est construite depuis l'existence du télétravail est très claire: l'employeur doit prendre en charge les coûts liés à l'exercice du télétravail», assure-t-il au site Notre temps.

En pratique, il ne s'agit pas forcément d'un remboursement intégral: cela peut prendre la forme d'une indemnité forfaitaire, plafonnée à 50 euros par mois. Une indemnité dont le versement n'a rien d'obligatoire pour l'employeur, selon... le ministère du Travail.

* Le prénom a été changé.

En ce moment

Le courtier de la sex-tape, un dirigeable à hydrogène géant, un vol de bière sous-marine, une journée sur korii.

Et Cætera

Le courtier de la sex-tape, un dirigeable à hydrogène géant, un vol de bière sous-marine, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

De la bière sous-marine, une épave soviétique et un mystérieux cambriolage

Et Cætera

De la bière sous-marine, une épave soviétique et un mystérieux cambriolage

Une brasserie argentine a voulu faire vieillir de la bière dans sept tonneaux placés sous la mer: ils ont tous disparu.

Philippines: échange infirmières contre doses de vaccin

Et Cætera

Philippines: échange infirmières contre doses de vaccin

En panne de vaccins contre le Covid-19, le pays vante la qualité de sa main d'œuvre aux pays mieux dotés.