Des drapeaux Tesla devant un showroom de la marque à Amsterdam | Emmanuel Dunand / AFP
Des drapeaux Tesla devant un showroom de la marque à Amsterdam | Emmanuel Dunand / AFP

Tesla, moins d'emplois, plus de voitures

Dans une mauvaise passe, l'entreprise de voitures électriques réduit ses effectifs et augmente la production.

Tesla est dans la tourmente. Alors que la société de voitures électriques devrait bientôt présenter un nouveau véhicule, son PDG Elon Musk est en danger à la tête de l’entreprise, à cause d’un tweet non validé par son conseil d’administration. Il lui est en effet interdit de s'exprimer sur le réseau social sans demander le feu vert depuis qu’il a été accusé de manipuler la bourse en commettant des délits d’initié.

Pour ne rien arranger, en janvier, la société a licencié 7% de ses employés, suivant la suppression de 9% de ses effectifs cet été. Si Tesla fait un peu de profit, elle a du mal à dégager des marges suffisantes. Musk attribue cela au prix de ses produits et veut réduire les coûts de production pour pouvoir baisser ses tarifs.

L’an dernier, Musk déclarait que Tesla ne pourrait pas survivre si ses employés ne travaillaient pas plus de cent heures par semaine. Ces conditions de travail déjà très difficiles ne vont probablement pas aller en s’améliorant car, selon Thinknum, le nombre d'offres d’emploi de l’entreprise est à son plus bas niveau depuis 2016.

Cette société collecte les données laissées sur internet par les entreprises puis les analyse. Elle a rassemblé les offres d’emploi postées par Tesla sur le web et s’est rendu compte que depuis fin 2018, leur nombre est en chute libre.

Les effectifs baissent, pas la production

De 2.500 début 2019, il n’en restait plus que 1.600 le 2 février, un chiffre qui n'avait pas été aussi bas depuis trois ans. Le 25 février, le nombre avait encore chuté à 1.129, et continue de diminuer chaque jour. En décembre dernier, Tesla employait 48.817 personnes, soit 30% de plus que l’année précédente. Une augmentation que Musk a qualifiée dans un communiqué de «plus que ce que nous pouvons supporter».

Pas question pour autant de ralentir la production: dans le même communiqué, le milliardaire affirme qu’il va accélérer le rythme dans les prochains mois. Et si les précédentes réductions d'effectifs avaient jusqu'à maintenant épargné les postes de production, celle annoncée en janvier prévoit la suppression de 800 emplois dans l'usine de Fremont (Californie), consacrée à la fabrication de la Model 3.

En ce moment

Quand la Playstation servait à étudier les trous noirs

Tech

Quand la Playstation servait à étudier les trous noirs

Peu coûteuse et adaptable, cette machine taillée pour le jeu a aussi fait des miracles en sciences.

Le «sale petit secret» d'Uber, la pollution des sacs réutilisables, des bébés génétiquement modifiés, une semaine sur korii.

Et Cætera

Le «sale petit secret» d'Uber, la pollution des sacs réutilisables, des bébés génétiquement modifiés, une semaine sur korii.

De la lecture et des surprises pour votre samedi.

La recherche des seins parfaits, la mafia meilleure que Goldman Sachs, +100% à Wall Street, une journée sur korii.

Et Cætera

La recherche des seins parfaits, la mafia meilleure que Goldman Sachs, +100% à Wall Street, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'huii.