KLM est en bien mauvaise posture. | Oskar Kadaksoo via Unsplash
KLM est en bien mauvaise posture. | Oskar Kadaksoo via Unsplash

Le palmarès des compagnies aériennes qui annulent le plus (et le moins) de vols

Utile pour éviter de tristes déconvenues.

Un manque criant de personnel qui pousse le géant Heathrow à suspendre la vente de billets; un trafic en fort rebond (le fameux «revenge travel») après des mois de retenue imposée par le Covid-19; un cauchemar pour des bagages n'ayant jamais été pris dans un tel chaos; des patrons de compagnies low cost qui exigent de leurs pilotes qu'ils volent même épuisés...

Prendre l'avion, depuis quelques semaines, s'est transformé pour certains voyageurs en un véritable parcours du combattant. Et encore, c'est s'ils parviennent à monter à bord: l'annulation de dizaines de milliers de vols laisse nombre de passagers et vacanciers le bec (mais pas les pieds) dans l'eau.

Pour éviter les déconvenues à ses lecteurs, Bloomberg s'est penché sur les données de la firme Cirium pour élire les pires (et meilleures) compagnies aériennes en matière d'annulation de vols ces trois derniers mois. Loin d'être exhaustive, car ne s'intéressant qu'à dix-neuf grosses compagnies, la liste offre tout de même quelques indices sur celles qu'il semble préférable d'éviter –si, du moins, vous en avez la possibilité.

Ô vol, suspends ton temps

En tête du classement trône Virgin Australia. La compagnie australe a annulé près de 2.200 vols, soit 5,9% de ceux prévus, à comparer avec les 1,4% de trajets annulés sur la même période en 2019. Un désastre opérationnel qui lui aurait coûté 70 millions de dollars (ou euros) en compensations pour les passagers lésés.

Si Virgin Australia n'est peut-être pas la compagnie que vous avez le plus de chance d'emprunter ces prochains mois, il n'en est pas de même pour KLM, omniprésente en Europe. Cette dernière occupe la deuxième place de ce sombre classement, avec 5,8% de ses vols annulés –et, comme pour d'autres compagnies du même calibre, la tendance n'est pas près de s'améliorer, British Airways ayant par exemple annoncé 10.000 annulations.

Qantas a quant à elle renoncé à 3,3% de ses vols, la Lufthansa à 3,1%, British Airways à 3%, American Airlines et United Airlines à 2,6%. Air France ne s'en tire pas trop mal, avec 0,9% des trajets annulés, tout comme Ryanair (0,7%) –ce qui, vu le nombre de vols planifiés par les deux compagnies, représente tout de même une masse importante de voyageurs déçus.

Comme le note Bloomberg, Cirius s'est servi d'une méthode de calcul utilisée par la compagnie Qantas dans les rapports qu'elle remet à ses actionnaires. Rappelons que des centaines de compagnies, pour certaines encore moins fidèles à leurs promesses que celles citées, ne sont pas inclues dans ce classement.

Prises de court par le rebond du trafic, les entreprises aériennes qui avaient traversé la crise en dégraissant abondamment leur masse salariale cherchent désormais à embaucher en urgence du personnel au sol ou naviguant, voire des pilotes (devenus une denrée rare), pour tenter d'échapper à cet enfer. En attendant, c'est peut-être vous qui allez trinquer –mais pas à 30.000 pieds.

En ce moment

Plus de 50 jours en vol: le Zephyr, drone de tous les records, est toujours en l'air

Tech

Plus de 50 jours en vol: le Zephyr, drone de tous les records, est toujours en l'air

Conçu par Airbus, le drôle d'animal ne veut plus descendre.

La Corée du Nord offre 100.000 soldats à la Russie pour l'aider en Ukraine

Et Cætera

La Corée du Nord offre 100.000 soldats à la Russie pour l'aider en Ukraine

Une alliance des forces sombres.

Dix anecdotes folles que vous ignoriez sur le mythique SR-71 «Blackbird»

Tech

Dix anecdotes folles que vous ignoriez sur le mythique SR-71 «Blackbird»

L'avion de toutes les extravagances.