Réfléchissez avant de swipper. | Fabrizio Verrecchia via Unsplash

Réfléchissez avant de swipper. | Fabrizio Verrecchia via Unsplash

Les arnaques à l’amour sont de loin les plus rentables

Rien qu’aux États-Unis, 143 millions de dollars ont été extorqués en 2018. C'est quatre fois plus qu’il y a trois ans.

La Federal Trade Commisson (FTC), l'agence américaine chargé de garantir l’application du droit de la consommation, a récemment rendu public un rapport révélant que les arnaques «à la romance» sont celles qui rapportent le plus d’argent.

En 2018, la FTC a enregistré 21.000 escroqueries de ce type, contre seulement 8.500 en 2015. La progression des montants extorqués est encore plus impressionnante: ils sont passés de 33 millions de dollars en 2015 [29 millions d'euros] à 143 millions [127 millions d'euros] l'année passée. C'est plus que n’importe quel autre type de fraude à la consommation.

La plupart des escroqueries suivent le même mode opératoire. Grâce à des photos trouvées sur internet, les arnaqueurs ou arnaqueuses créent des profils sur des sites de rencontre, en se mettant dans la peau d'un personnage, voire en usurpant une identité.

Après avoir établi une connexion avec quelqu’un, elles ou ils demandent une importante somme d’argent, prétextant une urgence médicale ou un autre besoin pressant. Souvent, les escrocs prétendent être dans l’armée et stationner à l’étranger –rendant toute rencontre IRL impossible. Une autre technique est de réclamer une aide pécuniaire pour financer le voyage qui permettrait, enfin, une rencontre physique après de si longs échanges à distance.

Lourdes conséquences

Les personnes ayant entre 40 et 69 ans sont particulièrement vulnérables à ce genre d’arnaques, qui ne se déroulent pas uniquement sur les sites ou applis de rencontre, mais également sur les réseaux sociaux classiques, et en particulier sur Facebook.

Se faire avoir peut avoir de lourdes conséquences: la somme médiane perdue lors d’une «romance scam» est de 2.600 dollars [2.300 euros], sept fois plus que les autres types de fraudes.

Pour éviter de se faire escroquer, la FTC recommande de systématiquement faire une recherche d’image inversée pour s’assurer de la véracité des profils, de ne pas reverser d’argent à une personne jamais rencontrée dans le monde physique et de ne pas cacher à ses proches ses relations en ligne.

En ce moment

Des squelettes à vendre sur Insta, une app pour la PMA, des milliards en data, l'éthique des cyborgs, c'était aujourd'hui sur korii.

Et Cætera

Des squelettes à vendre sur Insta, une app pour la PMA, des milliards en data, l'éthique des cyborgs, c'était aujourd'hui sur korii.

(Et plein d'autres choses aussii.)

Augmenter l'humanité, pourquoi pas? Encore faut-il se poser les bonnes questions

Et Cætera

Augmenter l'humanité, pourquoi pas? Encore faut-il se poser les bonnes questions

Avant de fusionner avec les machines il importe de bien (re)définir ce qui relève de l'être humain.

Le florissant commerce de restes humains sur Instagram

Et Cætera

Le florissant commerce de restes humains sur Instagram

Cantonné à eBay jusqu'à son interdiction, l'achat-vente de squelettes décorés se réfugie dans le flou juridique du réseau social.