Le corps céleste sera plus proche de nous en 2292 puis en 2676, soyez sur vos gardes. | Capture d'écran Giuliatna via YouTube
Le corps céleste sera plus proche de nous en 2292 puis en 2676, soyez sur vos gardes. | Capture d'écran Giuliatna via YouTube

3753 Cruithne, la «deuxième Lune» dont vous ignoriez l'existence

Les astronomes appellent ça un quasi-satellite.

La Lune est-elle réellement le seul satellite naturel de la Terre? Pas tout à fait mais quand même un peu, rappelle Discover Magazine, qui évoque la découverte, en 1986, d'un corps céleste nommé 3753 Cruithne, et que l'on a pu qualifier dès 1997 de quasi-satellite. Ou de quasi-Lune. Oui, c'est le terme officiel utilisé par les astronomes et il n'y a pas plus limpide.

Cette appellation signifie que la trajectoire de Cruithne autour de la Terre n'est pas joliment elliptique comme le sont celles de la Lune ou des satellites artificiels que nous avons lancés en orbite. Nous sommes ici dans le cas d'une orbite en fer à cheval.

En fait, Cruithne décrit une ellipse autour du Soleil, autour duquel l'astre tourne en un peu moins d'un an. Cette période, presque égale à celle de la Terre, en fait un compagnon de la planète bleue. Là aussi, c'est le terme officiellement utilisé par les astronomes, pour expliquer le fait qu'il reste toujours dans le sillage de la Terre, sans pour autant en être un satellite.

Un territoire à explorer?

D'un diamètre d'environ 5 kilomètres, 3753 Cruithne n'est jamais visible à l'œil nu depuis notre planète. Mais s'il l'était, nous pourrions réaliser que sa trajectoire a la forme d'un flageolet (ou d'un fer à cheval, donc). Aucun risque de collision avec la Terre, puisque sa distance minimale par rapport à nous est d'environ 12 millions de kilomètres.

Du fait de la légère différence de période orbitale entre Cruithne et la Terre, le fameux fer à cheval s'éloigne progressivement, avant de reprendre sa position initiale au bout d'environ trois-cent-quatre-vingt-cinq ans, puis de se rapprocher peu à peu pendant approximativement la même durée.

Cruithne effectuerait ce type de déplacement depuis environ cent-mille ans. Après avoir opéré son rapprochement maximal par rapport à la Terre en 1902, l'astre repassera non loin de nous en 2292, puis en 2676.

Certains membres de la communauté scientifique en feraient bien un terrain d'entraînement pour astronautes: selon eux, il serait parfait pour apprendre à se poser sur de petits objets. D'autres souhaiteraient que de véritables missions d'exploration soient lancées, ce qui pourrait principalement permettre de mettre la main sur quelques métaux rares dont la science terrestre pourrait tirer profit.

Des propositions tout à fait sérieuses ont été formulées, mais aucune n'a pour l'instant été concrétisée. On suggère aux scientifiques d'en toucher quelques mots à Jeff Bezos ou Elon Musk, qui seraient forcément intéressés à l'idée d'être les premiers à conquérir un territoire vierge.

En ce moment

Comment sont fabriqués les obus envoyés en Ukraine?

Tech

Comment sont fabriqués les obus envoyés en Ukraine?

Mode d'emploi, pas à pas.

Malin: le U-2 «Dragon Lady», l'avion espion américain qui a espionné le ballon espion chinois

Tech

Malin: le U-2 «Dragon Lady», l'avion espion américain qui a espionné le ballon espion chinois

Et si Washington en avait plus appris sur Pékin que l'inverse?

Vous pensez savoir quelle planète est la plus proche de la Terre? Vous vous trompez

Tech

Vous pensez savoir quelle planète est la plus proche de la Terre? Vous vous trompez

Surprise: ce n'est ni Mars, ni Vénus.