Que serait un si succulent repas sans son inénarrable dessert glacé? | Sam Panthaky / AFP
Que serait un si succulent repas sans son inénarrable dessert glacé? | Sam Panthaky / AFP

Contre les frustrations, ce bot commande au McDo 18.000 dollars de Sundae toutes les 30 minutes

Finies les pénuries de dessert.

Le glucose appelant le glucose, une partie non néglieable de la clientèle des McDonald's aime terminer son fast-repas sur une note sucrée, et le succès des desserts glacés de la chaîne, des Sundae aux McFlurry, ne connaît aucune trêve.

Ou plutôt si, mais une trêve technique et bien involontaire: les machines à glace de McDonald's ont le fâcheux défaut de souvent tomber en rade, créant frustration et déception chez celles et ceux que cela prive de leur cerise sur le Big Mac.

Un jeune homme nommé Rashiq Zahid s'est emparé de ce first world problem pour lui trouver une solution. Œuvrant initialement en Allemagne où il réside, avant de s'essayer sur le marché beaucoup plus vaste des États-Unis, Zahid a développé mcbroken.com, un site cartographiant l'intégralité des machines à glace des McDonald's américains et signalant en temps réel celles qui ne fonctionnent pas.

L'âge des glaces

«J'ai désossé l'API de l'application de commande McDonald's, a-t-il initialement expliqué dans un tweet, et je place chaque minute une commande d'une valeur de 18.752 dollars pour déterminer quels restaurants ont une machine en panne.»

Vite repéré comme un bot par les systèmes de protection de ladite application, il a fini par changer de rythme et ne passer commande (virtuelle, évidemment) que toutes les trente minutes.

La chose fonctionne désormais sans heurt et le site qu'il a mis en place évitera sans doute bien des déconvenues. Amusé, un représentant de la chaîne a adoubé la solution mise au point par Rashiq Zahid. Peut-être donnera-t-elle des idées à quelques fans des glaces McDonald's en France.

En ce moment

Le Pentagone a «misérablement échoué» lors d'une guerre simulée contre la Chine

Tech

Le Pentagone a «misérablement échoué» lors d'une guerre simulée contre la Chine

Conclusion: tout est à revoir.

L'hydrogène rose, nouvelle arme d'EDF pour vendre ses centrales nucléaires

Tech

L'hydrogène rose, nouvelle arme d'EDF pour vendre ses centrales nucléaires

D'une pierre, deux coups.

Méga-incendie pour méga-batterie, les passeports canins du Brexit, le cynisme des influenceurs chinois, une journée sur korii.

Et Cætera

Méga-incendie pour méga-batterie, les passeports canins du Brexit, le cynisme des influenceurs chinois, une journée sur korii.

Quatre articles pour voir votre monde d'un autre œil.